• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • La violence psychologique
  • Mutualité Chrétienne
  • Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner

Accident vasculaire cérébral: de la prévention au traitement

De bonnes nouvelles?

AVC prevention traitementL’accident vasculaire cérébral (AVC), appelé parfois "attaque cérébrale" en langage courant, est encore trop souvent considéré comme une fatalité.

Les connaissances actuelles permettent pourtant d’en avoir une perception plus optimiste. Un article publié cet été dans The Lancet met en évidence les moyens d'action dont nous disposons. 

D’une part, les scientifiques estiment que l’on pourrait prévenir près de 9 AVC sur 10 en adoptant des habitudes de vie favorables à la santé et en réduisant certains facteurs de risque.
Il s’agit d’une prévention que l’on appelle "primaire", c’est-à-dire qui vise à éviter la survenue de l’accident.

Quelles sont les mesures à privilégier dans ce cadre? Il s'agit principalement

  • d'adopter un mode d'alimentation sain, de type méditerranéenne (voir sur ce site "Le régime méditerranéen: protecteur du coeur")
  • de pratiquer des activités physiques régulièrement (la sédentarité accroît le risque de faire un AVC)
  • de ne pas fumer
  • d'avoir une consommation modérée d’alcool
  • de dépister, puis de traiter efficacement le cas échéant, des maladies chroniques comme, notamment,
    • une hypertension artérielle
    • un diabète
    • un trouble du rythme cardiaque
    • un excès de cholestérol dans le sang.

Lors d'un AVC, chaque minute compte!

Une autre mesure est essentielle: lorsque l’accident est là, il s’agit de réagir très rapidement, en appelant le 112. 

Car ces dernières années, le traitement de l'infarctus cérébral a été intensifié et le pronostic amélioré.
Aujourd'hui, la plupart des patients retrouvent leur indépendance et une proportion de plus en plus importante ne présente aucun symptôme résiduel.

Les signes principaux pour reconnaître un possible AVC sont:
- une déviation de la bouche, un côté du visage qui ne bouge plus
- des difficultés à parler
- une main, un bras ou une jambe qui ne réagit plus

Vous pouvez lire sur ce site notre article consacré à la campagne visant à réduire les délais d'attente face aux signes pouvant évoquer un AVC. Vous pouvez aussi visionner les spots réalisés. 

Eviter la récidive

Enfin, après un accident vasculaire cérébral, il est essentiel de tenter de prévenir une rechute.

Ici aussi, de gros progrès ont été réalisés. Avec les traitements actuels, on estime que 4 récidives d'infarctus cérébral sur 5 peuvent être évitées par une prévention, que l’on appelle « secondaire » (puisqu’elle vise à éviter une aggravation d’un problème déjà survenu). 

Il s'agit de combiner l'adoption d'un mode de vie sain avec la prise régulière de certains médicaments. 

Photos © svetamart - Fotolia.com & © posteriori - Fotolia.com

Mis en ligne le 26/09/2016

Quelques références

- V. Feigin, R. Krishnamurthi. Stroke is largely preventable across the globe: where to next? The Lancet. Publisher online 15 July 2016.DOI: http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(16)30679-1 
- Infarctus cérébral. Article ID: ebm00759(036.021). www.ebmpracticenet.be. Site réservé aux médecins.

Consultez également toutes nos actualités :