• Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Antiseptiques: veiller à une bonne conservation

 

antiseptique 2Aux Etats-Unis, l'Agence du médicament (FDA) a récemment attiré l'attention sur un problème inattendu.

L'Agence a en effet reçu communication de cas d'infections provoqués... par l'application d'un produit antiseptique (désinfectant).
Ces infections pouvaient aussi bien être localisées (au niveau de la peau) que, lors d'hospitalisations, généralisées ou profondes (arthrite, péritonite, etc).

Les produits concernés étaient variés : alcool, chlorhexidine, produits iodés, etc.

Si ces accidents ne semblent, heureusement, pas fréquents, ils permettent d'attirer l'attention sur l'importance du bon usage et de la conservation adéquate des solutions antiseptiques.

Il est essentiel d'éviter que ces produits ne soient contaminés ; il est donc conseillé de les verser directement sur la plaie ou les compresses stériles utilisées pour nettoyer celle-ci, sans contact du récipient avec le corps.
Il est préférable d'utiliser des antiseptiques prêts à l'emploi, sans ajout d'eau, et en doses individuelles.

La date de péremption doit évidemment être respectée.

Soigner une plaie
- Autour de la plaie, il faut laver la peau avec de l'eau et un peu de savon.
- Une plaie est nettoyée de l'intérieur vers l'extérieur, sous l'eau du robinet, puis avec une eau savonnée.
- La désinfection proprement dite se pratique à l'aide de compresses stériles ou de linges en coton propre (mais pas d'ouate) et un désinfectant liquide. Il existe plusieurs produits prêts à l'emploi, comme par exemple des solutions iodées.
- Dans la mesure du possible, on évite de toucher la plaie avec les doigts.
- Sauf quand la plaie est vraiment superficielle, il est recommandé de la recouvrir d'un pansement occlusif (acheté en pharmacie).
- Une plaie doit être inspectée et désinfectée régulièrement. Son pansement est changé au moins tous les deux jours ou plus tôt encore, en cas de salissure.

Selon plusieurs études, le lavage d'une plaie à l'eau du robinet offre toutes les garanties de sécurité.
Ceci est évidemment vrai pour les pays offrant une bonne qualité de l'eau courante, ce qui est le cas dans les pays développés.
Le lavage doit être abondant, par exemple sous le robinet pendant environ 2 minutes.

Bon à savoir: En présence d'une blessure, n'oubliez pas de vérifier si votre vaccination contre le tétanos est encore en ordre (dernier rappel datant de 10 ans ou moins).

Feu orange: En cas de morsures, de blessure profonde ou souillée par de la terre ou des excréments, un rappel est nécessaire déjà après 5 ans. Voyez votre médecin!

Vous pouvez lire sur ce site nos articles "Plaies et blessures, comment les soigner?" et "Tétanos: une bactérie qui nous veut du mal". 

Photo © Ilike - Fotolia.com & © blueringmedia - Fotolia.com 

Mis en ligne le 19/03/2014

Références
- Rev Prescrire 2014 ; (34) 364 : 109

- R. Fernandez, R. Griffiths. Water for wound cleaning. Cochrane Review.

Consultez également toutes nos actualités :