• La violence psychologique
  • Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner

Bien dormir pour manger raisonnablement

On a déjà souvent évoqué le lien possible entre la diminution globale du temps de sommeil dans notre société et l'augmentation du nombre de personnes obèses. Dormir moins inciterait à manger plus. 

actusommeil2Des chercheurs ont comparé l'activité cérébrale par examens IRM (résonnance magnétique nucléaire) chez des personnes, d'abord après une nuit entière de sommeil, puis après une nuit blanche.

Les participants à l'étude étaient mis en présence d'images d'aliments et les chercheurs constataient, en cas de manque de sommeil, que les aliments riches en calories étaient plus attractifs et qu'une activité cérébrale accrue était relevée dans les régions associées aux pulsions alimentaires. 

Il semble donc de plus en plus probable que le contrôle efficace du poids passe par un sommeil suffisant.  

Un conseil: pour garder la ligne ou stabiliser votre poids, respectez vos besoins de sommeil!

Pour plus d'informations, vous pouvez lire nos dossiers sur le sommeil et sur le poids

Photo © Ariwasabi - fotolia.com & Goodluz - fotolia.com

Mis en ligne le 5 septembre 2013

Référence
Stephanie M. Greer, Andrea N. Goldstein & Matthew P. Walker. The impact of sleep deprivation on food desire in the human brain. Nature Communications 4: 2259 doi:10.1038/ncomms3259

Consultez également toutes nos actualités :