• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Pensez à vous faire vaccinner

Cancer : réduire les risques

Le 4 février: journée mondiale contre le cancer

cancer actu2On sait que l’apparition d’un cancer est liée à des caractéristiques de la division des cellules de notre corps.

On peut identifier deux types de facteurs influençant l'apparition d'un cancer : 

  • Des facteurs "intrinsèques", c’est-à-dire liés à notre corps et à ses divers tissus et organes, à notre hérédité, etc.
  • Des facteurs "extrinsèques", liés à notre milieu de vie (alimentation, habitudes de vie, environnement, etc).

Des controverses scientifiques existent quant à la part relative de ces deux types de facteurs.

Une étude publiée en décembre 2015 dans la revue Nature affirme l’importance du rôle des facteurs externes à l’organisme sur le risque de cancer.

Les auteurs concluent en effet à leur prépondérance. Ainsi, selon eux, une majorité des cancers résulteraient de facteurs évitables.

D’autres études avaient déjà montré l’augmentation du risque de cancer chez des personnes qui déménagent d’une région où le risque de faire un cancer est faible vers une région où le risque est plus élevé.

La prévention de certains cancers est donc un objectif possible, mais elle nécessite des actions tant individuelles (modes de vie) que sociétales (lutte contre les pollutions, sécurité en milieu de travail, etc). 

Quelques facteurs de risque évitables

  • La consommation de tabac est de manière évidente un facteur de risque de nombreux cancers. On pense principalement au cancer du poumon. Mais larynx, oesophage, estomac, pancréas, vessie, reins, col de l'utérus, etc sont aussi concernés. Lire notre article "Tabac: préparer l'arrêt". 
  • La consommation d’alcool peut augmenter le risque de certains cancers
    • le tube digestif est évidemment particulièrement concerné (effet direct sur les muqueuses de la bouche, de la gorge, de l’œsophage ; toxicité sur le foie ; cancer colorectal chez l’homme)
    • le sein chez la femme
  • La consommation importante de viande rouge (bœuf, porc, mouton) et de charcuteries augmente le risque de cancer du côlon. Les charcuteries pourraient aussi accroître le risque de cancers de l’estomac, du poumon et de la prostate.
    Suggestions : On peut limiter les portions de viande rouge (± 100 g par jour) et n’en consommer que 3 ou 4 fois par semaine, en laissant la place aux poissons (1 à 2 fois par semaine), aux repas végétariens (1 à 2 fois par semaine). 
  • Le mode de préparation de la viande joue aussi un rôle (voir notre article "Barbecue: pour ne garder que du bon").
  • Le mauvais usage du soleil augmente le risque de mélanome (lire notre article "Soleil: mode d'emploi")
  • Certaines infections jouent un rôle bien démontré dans l’apparition de cancers
  • L’exposition à des substances toxiques en milieu de travail. On peut les qualifier de cancers professionnels. Le plus fréquent est lié à l’amiante (lire notre article "Silicose et asbestose"). Mais de nombreux autres produits sont en cause : agents chimiques (arsenic, benzène, amines, etc), physiques (radiations ionisantes), etc.
    Suggestion : Respectez les mesures de prévention et portez les masques et gants de protection en milieu de travail.
  • L'exposition à domicile à certaines substances est également fréquente: pesticides, solvants, formadéhyde, etc.
    Suggestion : Pensez à bien aérer votre habitation deux fois par jour, pendant 10 à 15 minutes.
  • La pollution de l’air, notamment par les émissions des moteurs diesel, par le radon, par certains solvants organiques, etc, accroît le risque de cancer du poumon. Lire notre dossier "Pollution de l'air et santé".

Bon à savoir : L’activité physique diminue le risque de certains cancers (cancer colorectal et sein notamment). Et elle contribue à stabiliser le poids, ce qui n’est pas négligeable puisque l’obésité accroît elle aussi le risque de certains cancers.

Vous pouvez aussi trouver des informations sur les risques de cancer démontrés sur le site de la Fondation contre le cancer.

Le dépistage est une stratégie importante de lutte contre certains cancers: cancer du col de l'utérus et du sein chez la femme, cancer colo-rectal chez la femme et l'homme. Notre rubrique "Veiller à santé" aborde ces dépistages. 

Photos © MORO & © Marco2811 - Fotolia.com

Mis en ligne le 02/02/2016

Référence
Song Wu, Scott Powers, Wei Zhu et al. Substantial contribution of extrinsic risk factors to cancer development. Nature. 2015 ; Published online 16 December 2015. doi:10.1038/nature16166.

Consultez également toutes nos actualités :