• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne

Eau: en buvez-vous suffisamment?

Tellement accessible, mais parfois oubliée…

eau en buvez vousVous connaissez sans doute la "pyramide alimentaire", cette illustration qui résume les règles de base d'une alimentation équilibrée.
Vous pouvez voir une version récente de la pyramide alimentaire sur le site de Food in action.

Au sommet, les aliments à consommer occasionnellement en petites quantités, et à la base l’eau et les boissons non sucrées, à consommer chaque jour à volonté.

Car notre corps a de gros besoins quotidiens d’eau : environ 2,5 litres par jour. En effet, nous éliminons de l’eau chaque jour, principalement via les urines, la transpiration et la respiration.

Nous avons donc besoin d’un apport régulier d’eau pour compenser ces pertes.

Cette eau provient

  • des aliments que nous mangeons. Par exemple, 100 g de légumes ou de fruits apportent entre 70 et 95 g d’eau
  • des liquides que nous buvons (eau, soupe, thé, café et autres).

De manière générale, on conseille une quantité minimum de boissons non sucrées d’environ 1,5 litre par jour.

Des raisons de boire plus d'eau

Une nouvelle étude apporte de l’eau au moulin des défenseurs d’une consommation quotidienne importante d’eau.

Les auteurs de cette étude réalisée aux Etats-Unis ont analysé les habitudes de consommation d’eau de 18.311 adultes, inclus dans une grande étude de suivi (National Health and Nutrition Examination Survey 2005-2012).
Ces chercheurs ont constaté une corrélation inverse entre la quantité d’eau bue et l’apport journalier total en calories.
Autrement dit, selon eux, plus on boit d’eau (y compris des boissons non sucrées comme le thé et le café), moins on ingère de calories, mais aussi de sucres, de graisses et de sel.

Pour le dire simplement, l’eau donnerait un sentiment d’estomac plein, de satiété, et réduirait ainsi l’envie de se remplir d’aliments.
Les petits buveurs qui souhaite contrôler leur poids pourraient donc utilement augmenter leur consommation d’eau de 2-3 verres par jour… Mais sans en attendre de miracle, car le maintien du poids repose sur un ensemble d'habitudes de vie: activités physiques régulières (au moins 30 minutes par jour) et alimentation variée et équilibrée. 

En outre, un apport suffisant en eau contribue à la prévention des calculs (ou lithiases) urinaires, des cystites, etc. Vous pouvez lire sur ce site nos articles "Lithiases rénales, des calculs mal placés" et "Cystite, pas toujours si bénigne". 

L'eau "du robinet"

L’eau de distribution en Belgique provient presque exclusivement des nappes souterraines.
Cette eau est de bonne qualité car elle est filtrée naturellement par les sols lors de son infiltration et est moins vulnérable aux pollutions de surface.

Des prélèvements sont régulièrement effectués au cours du processus de pompage, de stockage et sur le réseau de distribution. L’eau doit satisfaire à plus de 60 critères de contrôle (goût, apparence, caractéristiques physico-chimiques, bactériologiques) pour respecter les normes européennes de qualité en vigueur. C’est la denrée alimentaire la plus contrôlée en Belgique.

D’origine souterraine, l’eau du robinet contient naturellement du calcaire et d’autres sels minéraux et oligo-éléments. Ces éléments sont des apports utiles pour notre corps ; il n’y a aucun danger de surdose.

La société de distribution d’eau injecte une dose minime de chlore dans l’eau pour la préserver des bactéries. C’est un dosage sans danger pour la santé. Si vous percevez cet arôme et qu’il vous déplait, versez l’eau du robinet dans un récipient ouvert et placez-le au réfrigérateur. Après une vingtaine de minutes, le chlore (qui est à l’état gazeux dans l’eau) se sera évaporé naturellement.

La couleur blanchâtre de l’eau qui sort du robinet est généralement due à la présence de fines bulles d’air et n’a aucune influence sur la santé.
Par contre, une couleur brunâtre est anormale : ne buvez pas. Peut-être les conduites de votre habitation ont-elles été salies lors de la remise sous pression d’une installation, suite à une coupure d’eau. Si la coloration persiste, appelez votre compagnie de distribution des eaux (ou un plombier si le problème est limité à votre logement).

Attention : Si le raccordement et les conduites à l’intérieur de votre habitation sont encore en plomb, votre eau pourrait en contenir. A fortes doses, il provoque le saturnisme ( lire notre article "Plomb, une intoxication sournoise"). Si votre bâtiment a été construit après 1960, il n’y a peu de danger car aucune tuyauterie en plomb n’a été installée depuis cette date.

Bon à savoir : Très économique à l’achat, l’eau du robinet est une denrée alimentaire qui n’engendre aucun déchet d’emballage. Une bonne affaire pour le portefeuille et l’environnement…

Photos © BestPhotoStudio & © kungverylucky - Fotolia.com

Mis en ligne le 23/05/2016

Référence
An R. & ‎McCaffrey J. Plain water consumption in relation to energy intake and diet quality among US adults, 2005-2012. J Hum Nutr Diet. 2016 Feb 22. doi: 10.1111/jhn.12368.

Consultez également toutes nos actualités :