• Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • La violence psychologique
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne

Ecrans: pas avant l'âge de 3 ans

Et entre 3 et 6 ans, accompagnez votre enfant dans sa découverte!

enfant cubeLes premières années de vie sont primordiales pour la maturation du cerveau. L’enfant construit son intelligence en expérimentant une multitude de petites expériences ludiques. Il découvre le monde en jouant et en l'explorant.
Il est curieux, met tout en bouche, touche tout. Son nez détecte les odeurs différentes, ses yeux observent tout, ses oreilles captent les multiples sons de l'environnement.

Toutes ces observations et expérimentations permettent à l'enfant de développer ses sens et de construire dans son cerveau d'innombrables connexions nerveuses. 

Pour visionner une petite vidéo sur ce sujet.

Par contre, un enfant placé devant un écran ne fait appel qu'à sa vue et à ses oreilles. La succession rapide de couleurs et de sons artificiels submerge l'enfant, qui ne peut en outre relier cette expérience à la réalité de sa vie et de son environnement. La stimulation excessive et inadéquate crée un état d'excitation interne préjudiciable à la quiétude de l'enfant. En résumé, cette activité passive perturbe le développement de l'enfant. 

L'enfant de moins de 3-4 ans doit être nourri d'interactions avec d'autres personnes: on peut lui montrer des livres, lui raconter des histoires, jouer en entrant en contact physique avec lui, le chatouiller, etc.
Il doit pouvoir toucher, sentir, manipuler des objets, pour développer sa motricité et sa relation avec l'espace qui l'entoure.
Il doit aussi pouvoir agir sur son environnement, par exemple en bougeant des objets, en attirant l'attention de ses parents, en se déplaçant. Tout le contraire d'une position de spectateur donc!

Le site yapaka de la Fédération Wallonie-Bruxelles propose des brochures d'informations sur ce sujet (et bien d'autres). Notamment la brochure "Grandir avec les écrans: la règle 3-6-9-12", qui tente de répondre à des questions comme: A partir de quel âge offrir à l’enfant une console de jeux ou un premier téléphone ? Combien d’heures le laisser au quotidien devant la télévision ou l’ordinateur ? Quels cadres lui fixer?. 

Et après 3 ans?

Le jeu et les activités physiques restent essentiels pour le développement de l'enfant. Tout moment passé devant la télévision ou des écrans (tablettes, smartphones) est "volé" au temps disponible pour le jeu. Or, on sait que celui-ci développe la créativité, les capacités relationnelles (via les interactions avec les autres enfants) et intellectuelles.  

Faut-il pour autant bannir les écrans chez les enfants de plus de 3 ans? Et est-ce réaliste? Il est probablement préférable de considérer l'usage des écrans dans une démarche d'éducation de l'enfant, avec un accompagnement des parents. 

Et si nous accompagnions les usages des tablettes et smartphones de nos enfants ? C'est le pari proposé sur le site 123clic.be, conçu pour les parents d'enfants de 3 à 6 ans.
Il présente une vingtaine d'activités que les parents peuvent mettre en place pour et avec leurs petits à propos et à travers la tablette ou le smartphone.  Le but est de favoriser une compréhension des médias mobiles et surtout leur utilisation critique et créative. Le tout avec modération et au sein d'une relation parents-enfants ! 

Pour visionner une brève présentation de l'initiative 123clic.

Photos © Stasique - Fotolia.com & © DURIS Guillaume - Fotolia.com

Mis en ligne le 29/11/2016

Références
- www.yapaka.be
- www.one.be

Consultez également toutes nos actualités :