• Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • La violence psychologique
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner

Extraits de levure de riz rouge

Anodins parce que naturels ?

levure riz rougeCe n’est pas l’avis du Conseil supérieur de la santé, qui met en garde vis-à-vis de l’usage de ces extraits. Non pas parce qu’ils seraient inefficaces, au contraire !

Résumons la situation en Belgique. Des extraits de levure de riz rouge sont commercialisés en tant que compléments alimentaires, en parapharmacie ou dans des magasins de produits naturels.
Plus de 150 produits seraient commercialisés avec une "allégation de santé" signalant un effet hypolipidémiant (produit qui fait baisser le taux des lipides, notamment du cholestérol, dans le sang).

Des publicités sont insérées dans des médias pour le grand public ainsi que dans des publications destinées aux médecins. Une promotion de ces extraits est faite lors d'événements destinés à un public médical (colloques, congrès, etc.) ou lors de visites à des médecins par les délégués de firmes commerciales.

Ces publicités mettent souvent en avant le côté “naturel” de ces extraits, en opposition aux médicaments de la classe des statines qui sont présentés comme des produits "chimiques". 

Or, l’efficacité des extraits de poudre de riz rouge repose justement sur leur teneur élevée en statines !

Bon à savoir : Le même principe actif est présent dans la levure de riz rouge et certains médicaments.

Les préparations vendues en Belgique contiennent de la monacoline K. Celle-ci est une statine naturelle qui présente des propriétés comparables à celles des statines utilisées comme médicaments hypocholestérolémiants.
La monacoline K est d’ailleurs commercialisée comme médicament, sous le nom de lovastatine, dans plusieurs pays européens ou nord-américains mais pas en Belgique. Ce médicament est présenté en comprimés dosés avec précision à 10, 20, 40 et 60 mg. Par contre, la teneur en lovastatine dans les préparations de levure de riz rouge disponibles en Belgique est très variable (selon les produits et parfois dans un même produit selon les lots de fabrication), allant généralement d’environ 3 à 30 mg par dose journalière selon les marques. 

Les effets indésirables de la levure de riz rouge

Dès lors que la levure de riz rouge contient des monacolines, son administration expose à des effets indésirables identiques à ceux relevés chez des patients sous médicaments de type statines.
La toxicité principale est musculaire, allant de douleurs musculaires à une destruction importante des muscles (rhabdomyolyse). La rhabdomyolyse peut provoquer une insuffisance rénale. Ce risque est fortement accru lors de la prise simultanée de médicaments accentuant l’effet des statines : des antibiotiques de la classe des macrolides par exemple.
Des troubles digestifs fonctionnels sont fréquemment rencontrés.

Certaines préparations de levure de riz rouge ont provoqué des intoxications graves du foie ou des reins, parce qu'elles contenaient une mycotoxine indésirable, de la citrinine.

Le risque de toxicité de la levure de riz rouge est accru chez les femmes enceintes, les personnes souffrant de troubles hépatiques, rénaux et musculaires, chez les individus âgés de plus de 70 ans ainsi que chez les enfants et adolescents.
Des précautions sont indispensables en cas de prise de médicaments ayant des interactions avec les statines et la levure de riz rouge est a priori contrindiquée chez les personnes intolérantes aux statines.

L'avis du Conseil supérieur de la santé

Le Conseil préconise, au vu de ces éléments, l’interdiction pure et simple de la commercialisation, en tant que compléments alimentaires, des préparations à base de levure de riz rouge. Pour le Conseil, il y va de l’intérêt de la santé publique.

"En raison du fait que ces produits présentent de nombreuses caractéristiques les assimilant à des médicaments (ils sont à la fois médicaments "par fonction" et médicaments "par présentation"), le CSS suggère que ces préparations soient soumises en Belgique à l’évaluation de l’AFMPS qui pourrait leur conférer une autorisation de mise sur le marché (AMM) en bonne et due forme. Le statut de "médicament" offrirait ainsi les meilleures garanties possibles quant à leur composition, leurs effets thérapeutiques et leur innocuité."

En attendant qu’une telle décision soit prise par les Autorités, le Conseil préconise un contrôle plus attentif de la composition des extraits de levure de riz rouge commercialisés, avec élimination de toutes les préparations ne répondant pas à des normes de qualité et de dosage adéquat. Il propose aussi que la délivrance libre des extraits de levure de riz rouge (dans les magasins de produits naturels et de régime, via internet, etc.) soit interdite. La délivrance via le circuit des officines pharmaceutiques permettrait que des conseils adéquats soient dispensés aux consommateurs.

Quelles recommandations peut-on faire dans la situation actuelle?

  • Les produits contenant de la levure de riz rouge ne devraient être utilisés qu’après un avis médical. Cet avis est essentiel pour évaluer l'indication du traitement et prendre en compte des contre-indications éventuelles.
  • En présence d'une dyslipidémie (excès de graisses dans le sang, dont le cholestérol), une prise en charge globale du risque cardiovasculaire doit être mise en place. Le traitement par médicament de type "statine" (dont la levure de riz rouge) ne constitue qu'une partie de cette prise en charge. Vous pouvez lire sur ce site notre dossier consacré aux maladies cardiovasculaires et au risque cardiovasculaire. 
  • Un suivi médical régulier du traitement par statine (sous forme de médicament ou de levure de riz rouge)  est indispensable. Ce suivi comporte des analyses de sang pour contrôler que le foie, les muscles et les reins tolèrent bien le traitement. 

Enfin, le CSS demande qu’une information de mise en garde des utilisateurs potentiels soit activement développée. Votre site mongeneraliste y participe...

Photos © Claude Calcagno - Fotolia.com

Mis en ligne le 14/03/2016

Références
- "Compléments alimentaires à base de levure de riz rouge". Avis de Conseil Supérieur de la Santé N° 9312. Version validée par le Collège du 3 février 2016
- http://www.cbip.be/Folia/index.cfm?FoliaWelk=F41F06F&keyword=levure

Consultez également toutes nos actualités :