• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • La violence psychologique
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Journée mondiale de lutte contre le sida

Nouvelle campagne de la Plate-Forme Prévention Sida. 

journee sida 2015aCette campagne souligne – non sans humour – qu’en vivant avec une personne séropositive, on prend surtout le risque d’être amoureux, d’avoir de merveilleux enfants, de vieillir ensemble, ou encore tout simplement, de prendre son pied ! En d’autres mots, rejeter une personne parce qu’elle vit avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) responsable du sida, c’est se priver d’une belle rencontre !
Un message qui invite à porter un autre regard sur les personnes vivant avec le VIH !

Epidémiologie

En 2013, en Belgique, 1.115 nouveaux cas d’infection par le VIH ont été diagnostiqués, ce qui correspond à 3 nouveaux cas en moyenne chaque jour. Les chiffres de contamination se maintiennent à l’un des niveaux les plus élevés depuis le début de l’épidémie.

Les IST sont aussi en progression très nette, la syphilis chez les hommes, l’infection à chlamydia surtout chez les jeunes et chez les femmes notamment.

Ces chiffres soulignent l’importance du dépistage après toute prise de risque, du traitement post-exposition, du dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST).

Vous pouvez lire sur ce site nos articles "IST" et "Sida: prévenir, dépister, soigner".

Un progrès majeur du traitement

Pourtant, côté "bonne nouvelle", il faut savoir que les traitements progressent et sont capables aujourd’hui, lorsqu’ils sont bien pris, de réduire presque à néant la transmission du VIH au/à la partenaire d’une personne séropositive.

C’est la raison pour laquelle, cette année, la journée mondiale de lutte contre le sida met en avant une nouvelle notion : l’indétectabilité. Ce qui veut dire que la prise du traitement entraîne chez la personne vivant avec le VIH une charge virale tellement réduite qu’on n’arrive plus à détecter le virus responsable du sida dans le sang.

La personne reste séropositive (pour le VIH), mais le traitement bien suivi empêche la transmission du VIH vers d’autres partenaires. On peut donc mener une vie normale avec une telle personne ! 

Quelques informations utiles
- les traitements actuels, bien pris, empêchent la transmission du virus, sont plus efficaces, mieux supportés et permettent d’avoir une vie épanouissante;
- l’espérance de vie d’une personne séropositive sous traitement rejoint celle d’une personne séronégative;
- le VIH ne se transmet pas dans les gestes de la vie quotidienne;
- bien utilisé, le préservatif est un moyen de prévention efficace;
- quel que soit le statut sérologique de son/sa partenaire, on peut aujourd’hui, grâce aux traitements, avoir des enfants séronégatifs.

Les messages de la campagne

La campagne présente une série de personnes aux profils variés : homme ou femme, de type européen ou d’origine africaine, homosexuel ou hétérosexuel, jeune ou moins jeune...
Autant de visages sereins, souvent souriants, qui dédramatisent l’image de la personne séropositive.

Chacun de ces portraits est accompagné d’une petite phrase qui joue sur la notion du ‘risque’

  • Il vit avec le VIH. Avec lui, je risque... Ou elle vit avec le VIH. Avec elle, je risque...
  • Je risque quoi ? La réponse varie d’un visuel à l’autre.
    • ... de prendre mon pied
    • ... d’avoir de merveilleux enfants
    • ... de tomber amoureux
    • ... de m’investir à fond dans le travail
    • ... de m’engager dans un beau projet de vie
    • ... de superbement vieillir
    • ... de m’éclater un max.
  • Avec, en guise de conclusion, chaque fois, l’affirmation suivante : Partager sa vie avec une personne séropositive, c’est possible!

Visuels extraits du matériel de la campagne de la Plate-Forme Prévention Sida.

Mis en ligne le 01/12/15

Référence
Site de la Plate-Forme Prévention Sida.

Consultez également toutes nos actualités :