• La violence psychologique
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin

Les patchs sont aussi des médicaments

Respectons les règles de bon usage… 

patchDe nombreux médicaments sont délivrés sous forme de "patchs" cutanés.

Ce sont des emplâtres à placer sur la peau; le médicament pénètre dans le corps à travers la peau. 

Les plus connus des patchs sont sans doute ceux contenant de la nicotine, utilisés comme aide médicamenteuse à l'arrêt du tabac. 

Le Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique rappelle que le bon usage de ces patchs est essentiel.

En effet, les médicaments qu'ils contiennent ont autant d'effets administrés sous cette forme que s'ils étaient pris par la bouche!

On a constaté

  • des surdosages lorsque l'on place un nouveau patch et qu'on oublie d'enlever l'ancien 
  • des sur- ou sous-dosages chez des personnes qui avaient découpé un patch. 

Il arrive aussi que les médicaments contenus dans le patch passent plus à travers la peau en présence de fièvre: il faut alors contacter son médecin en cas d'apparition d'effets inattendus ou indésirables. 

Attention : Les patchs doivent être tenus hors de portée des enfants: ils pourraient être intoxiqués, aussi bien en cas de contact prolongé avec la peau qu'en cas d'absorption par la bouche. 

Il est également important de signaler le port d'un patch avant de passer un examen comme une imagerie par résonnance magnétique nucléaire (IRM), en raison d'un risque de brûlure de la peau.

Si vous utilisez des patchs, demandez à votre pharmacien de bien vous informer, ou lisez attentivement la notice, afin de savoir

  • comment conserver vos patchs?
  • où l'appliquer, et comment (par exemple y a-t-il une membrane à retirer ?)
  • quand faut-il le changer?
  • comment jeter un patch usagé?

Photo ©Question Santé

Mis en ligne le 19/06/2017

Référence: Effets indésirables liés à une mauvaise utilisation de médicaments sous forme d'emplâtres. Folia Pharmacotherapeutice septembre 2012.

Consultez également toutes nos actualités :