• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Le cancer de l'intestin
  • Pensez à vous faire vaccinner

Maux d'ordinateurs… Comment les prévenir?

 

travail ecranNombreuses sont les personnes se plaignant de maux divers après une journée de travail sur ordinateur.

Mains, poignets, bras, épaules et cou sont (trop) sollicités et peuvent devenir le siège de douleurs aiguês ou chroniques.

L'attention soutenue et l'effort visuel peuvent également entrainer une fatigue et des maux de tête.

Cependant, ces troubles peuvent aussi être influencés par d'autres facteurs liés au milieu professionnel : niveau de stress et d'exigence, intérêt pour les tâches effectuées, autonomie de travail, relations sociales, qualité des rapports hiérarchiques et organisationnels, etc. 
Vous pouvez lire sur ce site notre dossier "Burn-out:pourquoi ?".

Dans un article récent, la Revue Prescrire évoque quelques données disponibles sur cette problématique.
En France, 1 salarié sur 4 travaille au moins 20 heures par semaine, en position assise, sur ordinateur.
Une étude, de type méta-analyse, a repris 9 études publiées entre 2002 et 2011, incluant au total plus de 24.000 personnes. Selon les auteurs, travailler 10 heures par semaine sur écran, avec utilisation d'une souris, accroît le risque de douleurs de ± 10 à 40%. Bras, mains, épaules et cou sont les sites concernés. Au plus long est le travail sur ordinateur, au plus fréquentes sont les douleurs. Il n'y aurait pas de niveau d'usage sans danger aucun.

Prévention

En Belgique, la législation du travail prévoit un examen périodique obligatoire pour les personnes travaillant sur écran durant 4 heures par jour : tous les 5 ans jusqu'à 50 ans, tous les 3 ans au-delà de cet âge.

Des mesures ergonomiques peuvent réduire le risque de problèmes liés au travail sur écran.

  • L'écran doit être bien positionné, à une distance des yeux de ± 60 centimètres. Le bord supérieur de l'écran doit se trouver à hauteur des yeux.
    L'écran sera placé de manière à éviter les reflets (par exemple perpendiculairement à une fenêtre).
    La luminosité et l'inclinaison seront adaptés pour un meilleur confort.
    Si nécessaire, la taille des caractères peut être augmentée pour soulager l'effort visuel.
  • Le plan de travail, le siège et les accessoires seront choisis pour obtenir une position de travail confortable.
    Ainsi, le siège doit être réglable en hauteur, son dossier doit épouser et soutenir le dos, plus particulièrement au niveau lombaire. Des accoudoirs réglables en hauteur sont utiles, afin de permettre aux avant-bras de former un angle droit (± 90°) avec la partie supérieure du bras. Les pieds doivent reposer sur le sol ou sur un repose-pieds, lorsque les cuisses sont horizontales.
    Les avant-bras et les poignets doivent être soutenus (posés sur les accoudoirs) lors de la frappe sur clavier.
  • La souris doit être déplacée de préférence par mouvements de va-et-vient de l'avant-bras, en évitant de plier le poignet. Un tapis de souris avec support de poignet permet de soulager celui-ci.

Un ordinateur portable demande une attention particulière : il faut éviter, sauf pour de brèves périodes, de l'utiliser sur ses genoux.  Pour un travail de longue durée, l'utilisation d'un clavier extérieur est recommandée.

Enfin, une mesure importante est de prendre des pauses courtes régulières, en bougeant : se lever, marcher, pratiquer quelques étirements...

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter aussi le site de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail. 

Photo © zosiamax & © Gstudio Group

Mis en ligne le 16/06/15

Références
- Travail sur ordinateur: cause de douleurs. tev. Prescrire. 2015; 35 (379): 388. 
- Site de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail

Consultez également toutes nos actualités :