• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Le cancer de l'intestin
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne

Notre sécurité sociale

Une assurance pour notre bien-être

securitesocialeL'INAMI est à l'initiative d'une campagne de communication sur notre système d'assurance maladie et invalidité.

Et si une hospitalisation et les médicaments étaient des produits de luxe que nous devions payer de notre poche?
Si un congé de maladie ou une consultation chez le médecin était une nécessité impayable?
Telles sont quelques-unes des questions posées par les promoteurs de la campagne.

Les informations transmises sont non seulement utiles pour mieux comprendre la protection dont nous jouissons en tant que citoyens, elles sont parfois aussi surprenantes.

 Consulter un médecin en cas de besoin

Nous avons tous accès à un médecin de famille. Il peut si nécessaire nous orienter vers un médecin spécialiste, un infirmier, un kinésithérapeute, un logopède, etc… sans nous ruiner.
Il peut aussi suivre notre état de santé tout au long de la vie, gérer notre dossier médical (DMG) et nous proposer des conseils et actes préventifs pour préserver notre santé.

Des chiffres impressionnants
En 2012, plus de 9 millions de personnes ont consulté au moins une fois un médecin généraliste, plus de 1,6 million un infirmier et plus de 800.000 un kinésithérapeute. Plus de 33 millions de consultations de médecins généralistes ont été remboursées ; il faut encore y ajouter les consultations de médecins spécialistes ! Plus de 1.700.000 personnes ont bénéficié de soins préventifs chez le dentiste.

Médicaments

Les nouveaux médicaments commercialisés sont souvent très chers. Que ferions-nous si nous devions en payer le prix plein ? Beaucoup d'entre nous ne pourraient se soigner !
Ce n'est heureusement pas le cas actuellement en Belgique : on pousse la porte de la pharmacie, on présente sa prescription médicale et sa carte d'identité au pharmacien et quelques secondes plus tard, on ressort avec le médicament prescrit – et les explications d'un spécialiste ! – en n'ayant déboursé que quelques euros. Et pour les médicaments absolument vitaux, on ne paie rien.

Encore des chiffres
Les remboursements de médicaments par l'INAMI en Belgique concernent, chaque année, plus de 5 milliards de doses journalières de médicaments !

Hospitalisations

Un hôpital qui fonctionne bien, cela coûte cher : personnel qualifié, appareillage hautement technologique, confort des locaux, ambulances, etc. En Belgique, l'hospitalisation en chambre à 2 lits ou communes reste payable. Notre mutualité paie la majeure partie de la facture; nous ne payons que notre part personnelle et certains suppléments, comme les médicaments non remboursés, par exemple.

Les évènements de la vie : avoir un enfant, être malade

Comme travailleur salarié ou indépendant, nous pouvons obtenir une indemnité via notre mutualité : en cas de maladie, même de longue durée ; en cas de grossesse. Par exemple, notre système de santé couvre en moyenne près de 4.400 euros pour couvrir les frais de grossesse, d'accouchement et de suivi médical durant les 3 mois qui suivent l'accouchement.

Plus d'informations

Consultez donc le site mis en ligne par l'INAMI.
Vous y trouverez des explications sur ce qu'est l'INAMI (Institut National d'Assurance Maladie Invalidité), sur la manière dont il est géré et dont il collabore avec les mutuelles.

Vous y apprendrez par exemple

  • qu'en 2013, plus de 880.000 personnes ont perçu des indemnités pour cause de maladie, d'invalidité ou de paternité ou maternité. Sans ces indemnités, les personnes concernées auraient rencontré, outre les problèmes liés à leur état de santé, des difficultés financières plus importantes
  • que plus de 16 millions d'examens d'imagerie médicale (radiographies, IRM, échographies, etc) et plus de 330 millions d'analyses sanguines sont réalisés annuellement dans notre pays
  • qu'entre la naissance et l'âge de 60 ans, nous coûtons en moyenne, chaque année, entre 800 et 2.200 euros par an au système de santé. Ce coût augmente ensuite avec l'âge
  • que 10 % des emplois salariés et près de 9 % des indépendants en Belgique sont liés au secteur des soins de santé. Car un bon système de santé exige beaucoup de personnel, pour garantir, outre les consultations des médecins, dentistes infirmiers, kinés, le fonctionnement des hôpitaux, des maisons de repos, des mutualités, des pharmacies.

Maintenir notre système de sécurité sociale est un donc un combat que notre société doit mener ! Car après tout, personne ne choisit d'être malade ! Et chacun souhaite ne pas avoir à se soucier de savoir s'il sera possible de payer une aide médicale urgente, une opération délicate ou des examens approfondis.
Bénéficier de soins appropriés au moment où l'on en a besoin n'est-il pas un droit que nous considérons comme fondamental ?

Vous pouvez aussi lire sur ce site nos articles consacré au DMG (dossier médical global), aux médecins conventionnés, aux médicaments génériques, ainsi que notre dossier consacré à la sécurité sociale.

Photo © alphaspitit / Brian Jackson

Mis en ligne le 25/11/2014

Références
D'après le site http://www.notresystemedesante.be/riziv_fr

Consultez également toutes nos actualités :