• Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • La violence psychologique
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne

Rester debout plus souvent pour maigrir ?

Oui, C’est tout bénéfice pour notre cœur...

deboutUne étude récente publiée dans la revue European Heart Journal rappelle l’impact néfaste de la position assise prolongée.

Depuis de très nombreuses années déjà, les médecins recommandent pour une meilleure santé en général et un moindre risque cardiovasculaire en particulier, la pratique régulière d’activités physiques (30 minutes par jour).

Une recherche menée en Australie suggère que le simple fait de se tenir debout, plutôt qu’assis, aurait un effet favorable en réduisant certains facteurs de risque cardiovasculaire !

Des résultats qui plaident pour la station debout… et le mouvement

Les chercheurs ont étudié, à l’aide d’un appareillage de suivi porté pendant une semaine par les participants, leurs postures (assis ou debout) et leurs mouvements. En moyenne, les 700 participants étaient âgés de 58 ans et passaient, hors temps de sommeil, 8,8 heures en position assise, 4,9 heures en position debout dont deux heures en mouvement (marche).

Les chercheurs ont étudié l’influence des variations entre les temps passés debout, assis ou en mouvement sur plusieurs paramètres : le poids (indice de masse corporelle - IMC), le tour de taille, la tension artérielle, les taux de glucose et de lipides (dont le cholestérol) dans le sang.

Leurs constats sont les suivants:

  • chez les personnes passant 2 heures de plus que la moyenne du groupe en position debout plutôt qu’assise, les mesures montrent des taux dans le sang légèrement moindres de glucose et de lipides (baisse des triglycérides et du cholestérol LDL, augmentation du "bon" cholestérol -HDL-cholestérol)
  • chez les personnes passant 2 heures de plus que la moyenne du groupe à marcher, plutôt qu’à rester assis,, ces taux sont encore plus abaissés et en outre l’IMC est réduit de 10% et le tour de taille de 7,5 cm.

Les conclusions à tirer de cette observation sont claires : réduire le temps que nous passons assis a une influence très probablement bénéfique sur l’état de santé de notre cœur. Et le changement n'est pas insurmontable: on parle dans cette étude d'une modification de deux heures par jour de notre position. 

Le remplacement de la position assise par le mouvement a un effet plus prononcé que le passage à la simple position debout, mais celle-ci est déjà bénéfique.
L’effet bénéfique est obtenu via une réduction de plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire : baisse de la glycémie, amélioration du profil des lipides dans le sang, meilleur contrôle du poids.

En pratique, ceux qui travaillent toute la journée en position assise peuvent par exemple

  • réfléchir s’ils ne peuvent pas accomplir certaines de leurs tâches debout
  • se lever et bouger quelques minutes chaque fois que possible: aller à la photocopieuse, aller prendre une boisson ou se rendre à la toilette à un autre étage en prenant l’escalier
  • faire la totalité ou une partie du chemin du domicile au travail (et retour) à pied (ou en vélo).

A la maison, certaines tâches peuvent aussi être accomplies en position debout plutôt qu'assise: peler les légumes, repasser le linge, etc.

Pour plus d'informations sur les maladies cardiovasculaires et leur prévention, vous pouvez lire sur ce site notre dossier "Maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC): les éviter, les soigner", ainsi que les articles "Bougez, c'est bon pour la santé", "Sport: en refaire, quelle bonne idée!" et "Comment se déplacer?". 

Photos © WavebreakmediaMicro & © scusi

Mis en ligne le 01/09/2015

Référence :
Healy GN, Winkler EA, Owen N, et coll. Replacing sitting time with standing or stepping: associations with cardiometabolic risk factors. Eur Heart J 2015. Publié online le 30 juillet 2015. DOI: 10.1093/eurheartj/ehv308. 

Consultez également toutes nos actualités :