• Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • La violence psychologique
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Pilules de vitamines et de minéraux

Les suppléments de vitamines et minéraux ne sont pas utiles en prévention cardiovasculaire. 

vitmin1Votre site mongeneraliste avait déjà évoqué le sujet, mais la publication des résultats finaux d'une étude nous invite à y revenir.

Des chercheurs ont comparé, dans cet essai, l'effet d'un placebo (pilule ne comportant pas de substance active) à celui d'un complément alimentaire comportant diverses vitamines (A, C, D, E, K) et des minéraux à doses physiologiques (c'est-à-dire des doses journalières recommandées).
Le placebo ou le complément alimentaire était pris chaque jour.

Les chercheurs ont surveillé les plus de 14.000 hommes participants à cette étude pendant environ 11 ans. Ils ont recensé les problèmes cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, mort d'origine cardio-vasculaire).

Ils ont in fine constaté que le taux de problèmes cardiaques et de décès a été similaire dans les 2 groupes de personnes.

Par ailleurs, une nouvelle analyse de plus de 50 études existantes ("méta-analyse"), concernant au total plus de 240.000 personnes, a montré une mortalité totale augmentée en cas de prise pendant plusieurs années de compléments alimentaires à base de vitamines.
Il semble que ce soit surtout le cas lors de la prise de bétacarotène, qui est transformé par l'organisme en vitamine A.

Que peut-on conclure de ces études ?

Les suppléments de vitamines et de minéraux n'ont pas montré d'efficacité en prévention des maladies cardiovasculaires.

Certains pourraient même s'avérer nocifs lorsqu'ils sont pris sur une longue période.
La prise ponctuelle de vitamines à dose physiologique est sans danger. 
Mais une ingestion prolongée ne se justifie qu'en cas de carence et dans certains cas particuliers (lisez sur ce site notre dossier "Vitamines") et il est donc préférable d'en parler avec son médecin généraliste.

Et pour les personnes qui cherchent à réduire leur risque cardiovasculaire, rappelons l'importance

  • d'une pratique régulière d'une activité physique (30 minutes par jour). Lire sur ce site « bouger, c'est bon pour la santé »
  • d'une alimentation équilibrée riche en céréales, fruits et légumes, comme par exemple l'alimentation de type méditerranéenne. Lire sur ce site "Régime méditerranéen".

Photo © radub85 - Fotolia.com & © ematon - Fotolia.com

Mis en ligne le 09/04/2014

Référence
- Vitamines et minéraux : pas d'efficacité en prévention cardiovasculaire. Rev Prescrire . 2014 ; (34), 365 : 210.

Consultez également toutes nos actualités :