• Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • La violence psychologique
  • Le cancer de l'intestin

Vacances 2017: en Europe?

Quelques conseils pour votre santé

vacances mer du nordBientôt les vacances. Elles seront généralement bienvenues!
Peut-être aurez-vous aussi l’occasion d’effectuer un séjour ou un voyage dans un autre pays européen.

Mais faut-il prendre des précautions particulières pour sa santé lorsqu’on voyage en Europe?

Vaccinations

La vaccination de base devrait toujours être en ordre, voyage ou pas. Pour les adultes, procédez à un contrôle de la validité des vaccinations

  • contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche
  • contre la rougeole (des épidémies sont en cours dans plusieurs pays européens... dont la Belgique).

Pour les enfants, la liste est plus longue et dépend de leur âge. Vous trouverez plus d’informations sur le site www.vacc.info. Un contrôle par le médecin généraliste ou le pédiatre est utile en cas de doute.

D’autres vaccins peuvent être conseillés. C’est le cas

  • du vaccin contre l’hépatite B: notamment pour les voyageurs pouvant avoir des contacts sexuels ou, pour certains pays, risquant une intervention chirurgicale ou dentaire
  • du vaccin contre l’hépatite A, qui peut être conseillé lorsque le voyage se déroule dans de mauvaises conditions d’hygiène en Europe de l’Est et du Sud
  • du vaccin contre l’encéphalite à tiques d’Europe. Cette maladie virale est transmise par la piqûre d'une tique. Le vaccin est conseillé si vous comptez faire du camping, des randonnées à pied ou à vélo, dans certaines zones forestières (principalement en Europe centrale, dans les Balkans, en Scandinavie et en Russie), ou si vous y pratiquez la spéléologie. L’utilisation d'un anti-moustique efficace (à base par exemple de DEET) offre une protection partielle. Enfin, l'examen quotidien de la peau qui permet d'éliminer les tiques réduit le risque de transmission du virus.

Le coup de soleil et l’insolation

Grand classique douloureux des (débuts de) vacances, le coup de soleil peut facilement être évité:

  • évitez de vous exposer longtemps au soleil
  • évitez les heures les plus chaudes (approximativement entre 11 et 15 heures)
  • utilisez un produit solaire à haut indice de protection. Un tel produit solaire protège partiellement des effets nocifs des ultraviolets, mais ne permet pas pour autant une exposition prolongée.

Pour éviter l'insolation (ou coup de chaleur), il est conseillé d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes. Il est préférable de rester à l’ombre, de porter un chapeau de couleur claire et de boire de l'eau régulièrement.

Baignades

Avant de nager, assurez-vous que la baignade est autorisée et renseignez-vous sur les risques éventuels (courants, rouleaux...).

Il n'est pas toujours possible d'éviter les désagréables piqûres de méduse qui provoquent douleurs et irritations. Rincez ces piqûres avec de l’eau chaude.

Mal des montagnes

Les symptômes peuvent apparaître au-delà de 2.000 m, mais plus souvent au-delà de 3.000 m. Ils se manifestent quelques heures après l'arrivée : maux de tête, étourdissements, insomnies, nausées, vomissements, faiblesse et fatigue, perte d'appétit, toux sèche.
Pour réduire le risque, limitez vos efforts pendant les premiers jours et interrompez l'ascension en présence d'un ou plusieurs des symptômes décrits. Si, en outre, vous manquez de souffle ou si vous constatez des gonflements du visage, des mains ou des chevilles, redescendez pour éviter un oedème pulmonaire ou cérébral. Buvez suffisamment.

Mal des voyages

Les signes sont liés aux mouvements du moyen de transport. Pour éviter ou limiter vertiges, nausées et vomissements, que ce soit en car, auto, bateau ou avion

  • mangez peu et à intervalles réguliers;
  • regardez au loin (fixez l'horizon);
  •  ne lisez pas en voiture ou en car;
  • placez-vous dans le sens de la marche;
  • en mer, restez au milieu du bateau ou sur le pont;
  • certains médicaments atténuent les malaises, parlez-en à votre médecin.

Toutes ces informations, et d’autres, sont disponibles dans le Passeport Question Santé disponible sur demande auprès de l’Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou consultable sur le web.

Photos © mp1982_06 - Fotolia.com & © animaflora - Fotolia.com

Mis en ligne le 26/06/2017

Références
- Passeport Question Santé
www.medecinedesvoyages.be

Consultez également toutes nos actualités :