• Pensez à vous faire vaccinner
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • La violence psychologique
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Angine bactérienne de l'enfant

pdfPour imprimer cette fiche-patient158.85 KB

points clésLes points clés

Il s’agit d’une inflammation des amygdales et de l'oropharynx causée par la présence d'une bactérie: le streptocoque A. Elle atteint surtout les enfants entre 3 et 15 ans lors d’épidémies hiverno-printanières.

Les symptômes

  • Les jeunes enfants ont souvent de la fièvre, des maux de tête et de ventre. Ils peuvent baver, avoir du mal à avaler leur salive et à déglutir, vomir et/ou tousser. Les enfants plus grands se plaignent toujours de maux de gorge. 
  •  Leurs amygdales sont gonflées avec parfois un enduit blanchâtre ou des points rouge vif. La gorge est rouge. Les ganglions à proximité peuvent être visibles, sensibles et douloureux.

angine bacterienne1Le test de dépistage

Positif, il confirme la présence de streptocoque sur les amygdales: la prise d’antibiotiques est nécessaire. Avant 3 ans, il n’existe pas d’angine bactérienne donc le frottis est inutile.

La contagiosité

Le temps d’incubation est de 24 heures à 4 jours. Le streptocoque A se transmet par la salive, les gouttelettes émises lors des éternuements et de la toux. L’angine est contagieuse entre 48h à 2-3 semaines selon la mise en route ou non d’un traitement antibiotique.

L’évolution et complications

Le plus souvent, l’angine guérit en 3 à 4 jours, même sans traitement. En l’absence de traitement antibiotique, de graves complications peuvent survenir (abcès de l’amygdale; atteinte cardiaque et/ou articulaire).

le traitementLa prise en charge

angine bacteriennne2Contre la bactérie: les antibiotiques

  • Ils permettent:
    - une amélioration plus rapide des signes
    - d’éviter la transmission du germe à l’entourage
    - d'éviter la survenue de complications.

    Il est important de respecter la prescription sur toute la durée du traitement. Si des boutons apparaissent sur la peau de votre enfant: arrêter les antibiotiques et consulter rapidement. Il peut s’agir d’une allergie. En cas d’autre effet indésirable gênant, contacter votre médecin avant toute interruption de traitement.

Contre la fièvre et les douleurs

  • Dévêtir l’enfant;
  • Lui donner régulièrement à boire +++;
  • Lui donner du PARACETAMOL selon le poids ou l'âge, toutes les 4 à 6 heures (maximum 4 fois/jour).

Contre les maux de gorge

  • La salive apaise les muqueuses. Sucer une pastille favorise sa production.

En cas d’amygdales très irritées

  • Des bains de bouche peuvent être proposés aux grands enfants qui savent cracher.

quelques conseilsLes mesurs d'hygiène

  • Hygiène
    Lavez-vous souvent les mains ainsi que celles de votre enfant. Demandez-lui, s’il est en âge de le comprendre, de mettre les mains devant la bouche et le nez en cas d’éternuements.
  • Environnement
    Humidifiez la chambre si besoin (controversé).
  • Travail et scolarité
    Mieux vaut que votre enfant se repose à la maison. Après 48 heures d'antibiotiques, il n'est plus contagieux.
  • Amygdalectomie
    Elle peut avoir un intérêt en cas d’infections fréquentes ou d'apnée du sommeil (en cas de grosses amygdales). Dans ce cas, votre enfant est fatigué, a du mal à se lever et s'endort à l'école. Elle ne permet pas d'éviter les pharyngites et l'amélioration peut avoir lieu sans recours à la chirurgie.
  • Tabac: Eviter de fumer en présence des enfants.

quand consulterQuand reconsulter

  • Si la fièvre persiste ou réapparaît au bout de quelques jours.
  • Si les signes durent plus de 7 à 10 jours.
  • Si apparaissent: une gêne respiratoire, une éruption cutanée, du pus dans les yeux, un gonflement de la paupière, des troubles digestifs, des douleurs à l'oreille ou tout autre signe inquiétant.

Appeler le 112 si la bouche, les lèvres ou la langue de votre enfant gonflent après la prise d’antibiotiques!

 

Rédaction: Dr Sustersic, juin 2010. Mise à jour, relecture, validation: Comité de relecture de la SSMG, Dr M Sustersic: mars 2016. Sources: Afssaps nov 2011; Pilly 2016; Antibioclic, janv.2015; Eureka vidal 2015; www.ebm-practice.net consulté en mars 2016. Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Illustration: O.Roux.