• Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique

Bronchiolite

pdfPour imprimer cette fiche-patient128.56 KB

points clésLes points clés

La bronchiolite est une infection des petites bronches. Elle survient lors d'épidémies de mi-octobre à la fin de l’hiver chez les enfants de moins de 2 ans.
Il ne s'agit ni d'un asthme, ni d'une rhinopharyngite mal soignée.

Les signes

Au début, votre enfant a les signes d’une rhinopharyngite banale (nez qui coule, mal de gorge).
Puis, les signes de la bronchiolite arrivent: la fièvre, une toux sèche, une gêne pour respirer et/ou pour manger, des sifflements en respirant, ...

La cause

Il s’agit d’une infection virale. Le plus souvent, le VRS (Virus Respiratoire Syncitial) est en cause.
Il se transmet:

  • par les sécrétions respiratoires et nasales émises lors de la toux, des crachats;
  • par le biais des mains ou objets contaminés.

Le tabagisme passif favoriserait le premier épisode et les évolutions traînantes.
Les enfants de moins de 3 mois et les prématurés ont un risque plus important de bronchiolite grave.bronchiolite copy

Quels sont les risques?

  • Votre enfant peut se déshydrater (la fièvre, la respiration accélérée augmentent les pertes d’eau).
  • Son état respiratoire peut s’aggraver rapidement et nécessiter une hospitalisation.
  • La bronchiolite peut se compliquer d’une surinfection bactérienne (pneumonie, otite).

L’évolution spontanée

  • La guérison se fait souvent en 8 à 10 jours.
  • La toux persiste pendant 2 à 3 semaines.
  • L’épisode récidive chez 23 à 60 % des enfants dans les 2 années qui suivent.

le traitementLe traitement

  • Contre le nez bouché et la toux:
    Lavage abondant du nez au sérum physiologique + + avant chaque repas, au coucher et dès que nécessaire. Vous pouvez aussi vous aider d’un “mouche-bébé“.
  • Contre la fièvre > 38,5°C
    Paracétamol toutes les 4 à 6 heures (maximum 4 fois par jour).

Les antibiotiques sont inutiles (excepté en cas de surinfection)!
Tout comme les sirops contre la toux car ils empêchent l'évacuation des glaires.

Les mesures associées

  • Fractionnez les repas de votre enfant: donnez-lui de moins grandes quantités de nourriture et plus souvent
  • Proposez-lui souvent à boire
  • Surélevez la tête du lit de l’enfant
  • Evitez le tabac à la maison +++
  • Ne surchauffez pas trop sa chambre (18-19°C) et aérez-la
  • Humidifiez l’air (élément controversé)
  • Gardez votre enfant à la maison si possible.

quelques conseilsLa prévention

  • Lavez-vous les mains souvent, surtout en période d’épidémie (conseillé pour tous les membres de la famille)
  • Si votre enfant est enrhumé, lavez-lui le nez souvent
  • Evitez de mettre vos enfants (surtout bébé) en contact avec des “enrhumés”. Sinon, insistez pour que ces derniers mettent la main devant la bouche lorsqu’ils toussent.

quand consulterConsulter à nouveau si...

Votre enfant:

  • maigrit ou mange moins;
  • a du mal à respirer (les espaces entre ses côtes se creusent, ses narines bougent, il respire plus vite);
  • change de comportement;
  • vomit, a des diarrhées.

 

Rédaction: Dr A Meneau, Dr M Sustersic, avril 2011. Adaptation, mise en page: Dr M Sustersic. Validation, mise à jour: comité de lecture de la SSMG et Dr M Sustersic, mars 2016. Sources: AFSSAPS 2010; Pilly 2008; NICE Bronchiolitis in children, juin2015. Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Illustration: O.Roux.