• La violence psychologique
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Bronchite aiguë de l'adulte

pdfPour imprimer cette fiche-patient143.4 KB

points clésLes points clés

Très fréquente lors des épidémies d’hiver, il s’agit d’une inflammation des bronches causée par un virus. La production de mucus (substance qui protège les bronches) est accrue et entraîne une toux parfois gênante. Elle est favorisée par l’âge, le tabac, la pollution atmosphérique. Elle est très contagieuse.
bronchite aigue adulte

Les symptômes

Vous pouvez avoir:

  • Une toux sèche puis grasse (glaires jaune ou vert);
  • De la fièvre (souvent < à 38,5°);
  • Des courbatures, des maux de tête;
  • Des brûlures dans la poitrine lors des quintes de toux.

Les glaires (jaune ou vert) ne sont pas le signe d’une surinfection !

Les complications

Elles sont rares. La bronchite aiguë peut évoluer vers une pneumonie (infection du poumon). Celle-ci est souvent accompagnée d’une gêne respiratoire et d’une forte fièvre. Les personnes âgées ou affaiblies sont les plus à risque.

L’évolution spontanée

Elle guérit en une dizaine de jours. Mais la toux peut persister plusieurs semaines.

quelques conseilsLa prévention

Pour éviter les récidives...

Une bonne hygiène de vie, comme l'arrêt du tabac, est primordiale. 

Pour éviter la transmission…

Quelques règles d’hygiène sont importantes:

  • se laver les mains après s’être mouché;
  • mettre la main devant la bouche lors de la toux;
  • jeter à la poubelle les mouchoirs usagés;
  • mettre un masque pour protéger l’entourage fragile.

le traitementLa prise en charge

Le diagnostic est clinique

En cas de doute avec une pneumonie, votre médecin pourra parfois prescrire une radiographie et/ou une prise de sang.

Le traitement

Contre la fièvre et les douleurs, du paracétamol: prenez 1 gramme toutes les 4 à 6 heures (maximum 4 fois/ jour).

En cas de nez bouché, lavez-vous le nez au sérum physiologique (= eau salée) aussi souvent que nécessaire.

Contre la toux, les infusions de thym et/ou de miel seraient bénéfiques contre la toux.

Les sirops ne sont prescrits qu’en cas de toux sèche et très gênante. Les antibiotiques sont inutiles sauf en cas de surinfections. Ils ne réduisent pas la durée des symptômes. 

Que pouvez-vous faire?

  • Boire beaucoup d’eau surtout en cas de fièvre;
  • Les inhalations de vapeur d’eau peuvent aider;
  • L’arrêt du tabac est conseillé pendant l’épisode infectieux;
  • Bien aérér votre chambre, ne pas la surchauffer (< à 19° C);
  • Eviter l’air pollué ou froid et les gaz toxiques.

quand consulterQuand consulter ?

  • Si la fièvre est élevée (>39°C) ou persiste plus de 3 jours;
  • Si la toux persiste plus de 3 semaines;
  • Si les crachats durent plus de 10 jours; 
  • S’il y a du sang dans les crachats; 
  • Si vous avez une douleur dans le thorax; 
  • Si vous êtes gêné pour respirer, si vos bronches sifflent;
  • Si vous êtes asthmatique, diabétique, immunodéprimé, âgé ou fragilisé par une maladie chronique.

Rédacteur: Mélanie Sustersic/. Mise à jour: mars 2016. Relu par comité de lecture de la SSMG. Dr P Tréfois et Dr C. De Vrees. Sources: AFSSAPS 2010 / antibioclic: consulté janv 2016/ Vidal: Eurekasanté consulté janv 2016// Pubmed: (Little P. 2014; Kemmerich B. 2007; Fokkens 2014, BMJ; Harris AM, janv 2016). www.ebmpractice.net consulté en janv 2016. Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Illustration: O.Roux.