• Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne
  • Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Dépression

pdfPour imprimer cette fiche-patient166.08 KB

points clésLes points clésdépression

La dépression est une maladie très fréquente dont on guérit presque toujours. Elle se caractérise par une tristesse et une perte de l’élan vital. Elle concerne davantage les femmes.

Les symptômes

Vous êtes triste presque tous les jours depuis au moins 2 semaines. Vous ressentez une perte de motivation, d’espoir, d’envie, d’estime de soi. Vous éprouvez des difficultés de concentration, un désintérêt pour les activités habituelles. Vous pleurez sans savoir pourquoi. Vous pouvez être angoissé et avoir des idées noires. Des signes physiques peuvent aussi apparaître: une fatigue, des troubles de l’appétit et du sommeil, des douleurs inexpliquées.

La cause

Plusieurs facteurs entrent en jeu:

des facteurs environnementaux (chômage, décès, divorce, accouchement, déménagement);
une prédisposition génétique;
des facteurs psychologiques individuels (liés au passé).

Parfois, la cause reste inconnue.

Facteur favorisant

La consommation d’alcool, de tabac, de drogues ou de café contribuent à la dépression ou en aggravent les signes, de même que l’isolement social et le manque de moyens financiers.

Les risques

La maladie retentit sur votre vie personnelle et professionnelle avec parfois un risque de suicide. La dépression favorise les dépendances (alcool, médicaments, tabac, drogues, cannabis).

L’évolution

Sans prise en charge, le processus de guérison est long et les récidives sont fréquentes. La prise en charge permet de raccourcir la durée de la dépression et de limiter les récidives.

le traitementLa prise en charge

Votre médecin vous proposera différents traitements: idéalement, une psychothérapie de soutien, éventuellement associée à un traitement médicamenteux.

La psychothérapie

Elle peut être prise en charge par un psychologue, un médecin ou un psychiatre, selon votre choix. La thérapie dite “cognitivo-comportementale“ semble la plus efficace.

Les médicaments utiles

Les antidépresseurs: leur effet apparaît au plus tôt à partir de deux à trois semaines de traitement. Il ne faut pas les interrompre sans avis médical.

Les anxiolytiques: ils diminuent l’anxiété. Ils sont parfois associés aux antidépresseurs en début de traitement. Ils ne sont généralement pas poursuivis plus de 10 à 15 jours car il existe un risque de dépendance.

La prise en charge doit être poursuivie au moins 6 mois à un an après la guérison afin d’éviter des récidives précoces.

quelques conseilsLa prévention

  • L’ hygiène de vie: manger équilibré, éviter les psychotropes qui peuvent augmenter l’anxiété, comme l’alcool, la caféine, le tabac et la drogue.
  • L’activité physique régulière diminue le niveau de dépression et d’anxiété.
  • Apprendre à gérer le stress: relaxation, méditation, sophrologie, acupuncture, ...
  • Sortir d’un éventuel isolement.

quand consulterConsulter si

  • Vous avez des idées noires ou suicidaires.
  • Avec le traitement, vous vous sentez euphorique (“trop bien”).
  • Vous devenez dépendant à l’alcool ou à une autre substance.
  • Le traitement n’est pas efficace.

 

Rédigé par: Dr A.Meneau, Dr M.Sustersic, Avril 2012. Mise à jour, validation, adaptation en juin 2016: Dr M.Sustersic, comité de lecture de la SSMG.
Sources: Afssaps 2005/ Anaes 2002 et 2004/ VIDAL 2005/ Cochrane issue 4: 2008/ www.ebm-pratice.net consulté en juin 2016.
Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Illustration: O.Roux.