• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne

Diverticutite aiguë

pdfPour imprimer cette fiche-patient198.56 KB

points clésLes points clés

Les diverticules sont des zones de faiblesse ou petites poches dans la paroi de l’intestin. On parle de diverticulose. Elle se rencontre fréquemment dans la population après 70 ans.
Les diverticules ne donnent pas de signes en dehors des complications comme l’infection : on parle de diverticulite.

diverticulite

Les signes

Vous présentez :

  • Des douleurs dans le bas ventre à gauche ;
  • De la fièvre ;
  • Parfois, des troubles du transit (constipation ou diarrhée) ;
  • Rarement, du sang dans les selles.

L'évolution à court terme

Au début, l’infection reste localisée à la paroi intestinale. Les signes s’améliorent en général avec le traitement en 48 heures. Parfois, une hospitalisation est nécessaire.

Sans traitement, l’infection peut se compliquer :

  • D’un abcès ;
  • D’une perforation (la péritonite) ;
  • D’une fistule (un conduit anormal avec un autre organe à proximité comme la vessie ou l’utérus) ;
  • D’un arrêt du transit (l’occlusion intestinale).

L'évolution à long terme

Le risque de récidive est fréquent. En cas de récidives fréquentes ou de forme compliquée une chirurgie est parfois proposée.

En cas d’infection sévère, une hospitalisation peut être nécessaire.

Le diagnostic

L’examen clinique est le plus souvent complété par :

  • une prise de sang à la recherche de signes infectieux ;
  • un scanner abdominal ou une colonographie par lavement à la recherche de complications.


le traitementLa prise en charge

Le traitement

  • ANTIBIOTIQUES en respectant les doses prescrites.
  • PARACETAMOL ( 1gr à prendre toutes les 6 heures en cas de fièvre ou douleurs).
  • GLACE sur le ventre , si cela vous soulage.

NB. Evitez les anti-inflammatoires et les corticoides.

Les conseils diététiques

  • BIEN BOIRE de l’eau souvent dans la journée
  • RÉGIME SANS RÉSIDUS et pauvre en graisse (voir tableau). Il est généralement conseillé tant que les signes de diverticulite persistent. Ensuite, reprenez peu à peu une alimentation normale. Commencez par les légumes et fruits cuits puis crus.

Aliments autorisés :
- Riz, pain blanc, biscotte
- Poisson et viande cuits sans matière grasse
- OEufs durs
- Fromage blanc, yaourt nature, fromages à pâte cuite (gruyère etc.)
- Biscuits secs, sucre
- Compote pomme-coing, pomme-banane
Aliments déconseillés :
- Légumes et fruits crus ou cuits
- Viande et poisson en sauce, charcuterie
- Les céréales, pain complet
- Lait, fromage fermenté
- OEufs frits, omelette
- Graisses (huile, mayonnaise...), épices, alcool
- Pâtisseries

quelques conseilsPrévention des récidives

En présence de diverticulose, il est conseillé de traiter la constipation et de suivre un régime alimentaire riche en fibres (fruits, légumes, céréales complètes etc.). La pratique de l’activité physique ou de sport serait également bénéfique.

quand consulterQuand reconsulter ?

  • Dans les 48 heures pour contrôle de l’évolution
  • Si votre état ne s’améliore pas ou s’aggrave.

Rédaction : Dr M Sustersic, Dr M Tissot, nov 2014. Relecture : Dr Rousseau et Dr Berthelet. Mise à jour, validation : Comité de lecture de la SSMG, janv 2017. Sources : pubmed 2014 ; ssmg.be, avril 2012 ; www.ebmpracticenet.be consulté en janv 2017. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Illustration : PY Rabattu.