• Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique

La conjonctivite infectieuse

 

pdfPour imprimer cette fiche-patient201.52 KB

points clésLes points clés

Il s’agit d’une infection très contagieuse de l’enveloppe qui entoure l’oeil et la partie intérieure de la paupière : la conjonctive.

Les signes

  • L’oeil est rouge et il coule (écoulement clair ou jaune dans le coin de l’oeil).
  • Il est collé, surtout le matin.
  • Il gratte, pique ou brûle.
  • Parfois, la paupière peut être gonflée.

NB : Il n’y a pas de fièvre, sauf en cas de rhinopharyngite ou d’otite associée.

conjonctivite infectieuse

La cause

  • Un virus ou une bactérie peuvent être en cause.
  • L’infection est favorisée par des traumatismes de l’oeil, même minimes (doigt dans l’oeil).
  • La contamination se fait par les sécrétions de l’oeil (les larmes) ou respiratoires (la toux, les crachats).
  • Chez les nourrissons, le canal lacrymal (le conduit des larmes) peut être bouché. Il s’agit d’une imperforation lacrymale. Elle provoque des conjonctivites à répétition. La guérison est en général spontanée vers l’âge de 1 an.

NB : une cause fréquente de conjonctivite non infectieuse est l’allergie. Les signes apparaissent aux deux yeux et sont souvent associés à une rhinite.

Les risques

Lorsqu’il s’agit d’une infection virale, celle-ci donne très souvent lieu à une surinfection bactérienne. Il n’y a aucun risque pour la vision.

L'évolution spontanée

Les conjonctivites guérissent le plus souvent en une semaine avec de simples lavages de l’oeil.

le traitementLa prise en charge

Que faire ?

  • Lavez-vous les yeux (ou ceux de votre enfant) 4 à 6 fois par jour avec du sérum physiologique (unidoses).
  • Si cela ne suffit pas, un traitement antibiotique local sous forme de gouttes peut s’avérer être nécessaire.

NB : L’oeil peut être irrité en début de traitement. Vous ne devez pas arrêter le traitement avant la fin de la prescription même si les signes ont disparu. En cas de doute parlez-en à votre médecin

Les mesures associées

S’il y a lieu, il faut également traiter la rhinopharyngite ou l’otite : lavage abondant du nez au sérum physiologique, traitement de la fièvre...

quelques conseilsLa prévention

  • Pour éviter la contagion dans la famille :
    • Chacun doit se laver souvent les mains.
    • N’utilisez pas les serviettes du malade.
    • Evitez les contacts proches.
  • Conseils d’hygiène généraux :
    • Evitez de vous toucher les yeux avec les mains sales.
    • Nettoyez régulièrement les yeux au sérum physiologique.
    • Evitez la piscine et les bains communs.
  • Travail et scolarité : les conjonctivites sont contagieuses mais ne donnent pas lieu à une éviction scolaire systématique.
  • En cas de conjonctivite dans l’entourage : renforcez les mesures d’hygiène.

ustensilesQuand consulter ?

  • Si votre enfant présente également un rhume ou une douleur à l’oreille (pour rechercher une otite associée).
  • Si la vision baisse car ça n’est pas une conjonctivite.
  • En cas de douleur de l’oeil.
  • Si la lumière devient gênante.
  • En l’absence d’amélioration au bout de quelques jours.
  • Si la rougeur s’étend à la paupière.

Rédaction : Dr A.Meneau, Dr M.Sustersic, sept 2011. Adaptation, mise à jour : Comité de lecture de la SSMG, Dr M.Sustersic, déc 2017. Relecture : Dr Allegret, Dr Buffin, Dr Drémont, Dr Grand. Sources : Recommandations et pratiques, Vidal 2005 ; www.ebmpracticenet.be consulté en déc 2017. Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Illustration : ORoux.