• Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

La crise d'asthme

pdfPour imprimer cette fiche-patient582.26 KB

points clésLes points clés

L’asthme est une maladie chronique due à une obstruction des bronches, réversible et variable dans le temps. Chaque asthmatique peut avoir un jour une “crise aiguë grave”. En France, il y a encore 2000 morts par an à cause de crises graves.

asthmeOrigine de l’asthme

Deux facteurs interviennent:

  • une inflammation des bronches qui augmente la sécrétion de mucus;
  • un spasme des bronches qui peut survenir à l’effort, au stress, à l’exposition au tabac, en présence d’allergènes (acariens, pollution, poils, produits chimiques), en présence de polluants, de gaz toxiques.

Les signes

Les crises habituelles durent moins d’un jour et surviennent surtout à l’effort et en fin de nuit:

  • toux, sifflement;
  • respiration difficile et rapide;
  • sensation d’oppression, sueurs

Si les crises surviennent sur plusieurs jours, on parle d’exacerbation.

 Attention danger!

  • Votre crise est inhabituelle...
  • Vous ressentez une fatigue intense...
  • Vous êtes essoufflé au repos...
  • Vous transpirez...
  • Vos lèvres, vos ongles sont bleus...
  • Vous avez du mal à finir vos phrases...
  • Vous avez du mal à tousser...
  • Votre Débit Expiratoire de Pointe est inférieur à 60 % de votre valeur habituelle...
  • Votre traitement habituel est inefficace...

Appelez le 112

Il peut s’agir d’un asthme aigu grave.

Quels sont les risques?

Un crise d’asthme aiguë grave peut donner très rapidement de très grandes difficultés à respirer.
Elle peut même entraîner la mort si le traitement n’est pas commencé assez tôt.

le traitementLa prise en charge

Le diagnostic

La sévérité de la crise est appréciée grâce à la mesure du DEP (Débit Expiratoire de Pointe)

Le traitement

  • Si j’ai une crise habituelle, mon traitement est:
    - un bronchodilatateur d’action brève (ou une association de bronchodilatateur/corticoïdes inhalés):
    (pour moi ) ___________________________________________________________________
    - Les corticoïdes inhalés seuls n’ont pas d’intérêt.
  • Si j’ai une exacerbation, mon traitement est:
    - un bronchodilatateur d’action brève (ou une association de bronchodilatateur/corticoïdes inhalés):
    (pour moi ) ___________________________________________________________________
    - des corticoïdes per os: _________________________________________________________
    Je prend RDV avec mon médecin s’il n’y a pas d’amélioration au bout de ___________________
  • Dans tous les cas:
    Je fais attention à contrôler mes facteurs déclencheurs de crise.

quelques conseilsPrévention

Trois axes pour limiter les crises!

  • Bien prendre son traitement de fond.
  • Eviter les facteurs déclenchant:
    • arrêter de fumer et éviter le contact avec les fumeurs;
    • aérer régulièrement l’habitation;
    • empêcher les animaux d’entrer dans votre chambre;
    • éviter de faire du sport lors des pics de pollution;
    • se méfier des aérosols.
  • Participer à des programmes d’éducation thérapeutique.

quand consulterQuand consulter...

  • en cas d’exacerbation;
  • si vous êtes gênés par votre asthme dans la vie quotidienne;
  • si votre asthme n’est pas contrôlé.

 

Rédigé par: A. Meneau, juillet 2011. Sources: GINA 2010, SPLF 2007, ANAES 2004 .
Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Illustration: O.Roux.