• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • La violence psychologique
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner

Oxyures

pdfPour imprimer cette fiche-patient157.3 KB

points clésLes points clés

Les oxyures sont de petits vers blancs très fins d’un demi à un centimètre de long. Ils vivent dans l’intestin grêle des personnes infectées. Les femelles vont pondre la nuit dans les plis de l’anus ce qui entraîne des démangeaisons. Le patient se gratte, déposant ainsi des oeufs sur ses doigts et sous ses ongles. Il peut alors transmettre les oeufs à d’autres personnes (par les mains) ou les réingérer en portant ses doigts à la bouche, assurant ainsi sa propre recontamination. Les œufs peuvent être véhiculés par la poussière.oxyures

Les symptômes

  • L’enfant a des démangeaisons anales le soir et la nuit
  • Il présente des selles irrégulières, un abdomen ballonné et un manque d’appétit
  • Il présente des maux de tête, vertiges, nervosité, troubles du sommeil
  • Il se gratte le nez.

Les causes

Cette affection bénigne touche surtout les enfants. La contamination se fait d’enfant à enfant dans les collectivités ou les bacs à sable. Mais il est habituel que tous les membres d’une même famille soient infectés, même ceux qui ne présentent aucun signe.

Les rares complications

  • Des oxyures migrent vers la vulve et le vagin chez la petite fille, cause d’infection et d’irritation locale.
  • Migration d’oxyures dans l’appendice, cause d’appendicite.

le traitementPrise en charge

Pour faire le diagnostic, le plus simple est de voir les oxyures en écartant les plis de l’anus, ou parfois à la surface des selles.

On peut aussi mettre en évidence les oeufs d’oxyures par un petit test très simple (scotch-test). Il consiste à poser un morceau de ruban adhésif sur l’anus, et à examiner celui-ci au microscope pour y voir les oeufs d’oxyures. Ce test doit être pratiqué à distance de l’émission d’une selle, et sans toilette préalable.

Devant un enfant qui se gratte l’anus, la probabilité de présence d’oxyures est élevée: on peut tenter un traitement, dont l’efficacité prouvera qu’il s’agissait bien de cela.

Le traitement

L’administration du médicament se fait en dose unique. Le traitement doit être répété 15 jours plus tard. L’important est que tous les membres de la famille se traitent le même jour, même ceux qui ne présentent aucun symptôme.

quelques conseilsPrévention

  • Lavez les mains de vos enfants et coupez leurs les ongles
  • Lavez les habits souillés, draps et sous-vêtements, pyjamas portés les jours précédents
  • Préférez les pyjamas fermés pour vos enfants.

quand consulterQuand reconsulter ?

  • S’il n’y a pas d’amélioration avec le traitement ou en cas de complications.

 

Rédaction : Dr M.Sustersic, avril 2011. Mise à jour, adaptation : comité de lecture de la SSMG, Dr MSustersic, septembre 2016. Sources : E.Pilly 2008 p 545 ; Guide de thérapeutique 2006-2007 ; www.ebmpracticenet.be consulté en septembre 2016. Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Illustration : O.Roux.