• Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • La violence psychologique

Pneumopathie

pdfPour imprimer cette fiche-patient562.08 KB

points clésLes points clés

La pneumonie ou pneumopathie est une infection des alvéoles du poumon (l’endroit qui permet de faire passer l’oxygène dans le sang). Elle peut être grave et entraîner le décès.pneumopathie

Les signes

Vous pouvez avoir:

  • une fièvre de plus de 38 ºC;
  • une toux, des expectorations;
  • du mal à respirer;
  • une douleur sur le côté du thorax;
  • un pouls rapide.

Vous n’avez probablement ni rhume, ni angine. Chez les personnes âgées et les enfants, les signes sont souvent moins francs.

Les causes de l’infection

Des bactéries sont en cause 1 fois sur 3. Le reste du temps, l’infection est due à un virus (grippe, rougeole, etc).
La contamination se fait par les sécrétions respiratoires d’un individu malade (transmission lors de la toux).

Quels sont les risques?

Les pneumonies sont de gravité très variable. Les ¾ guérissent avec le traitement à la maison. Les autres nécessitent un traitement à l’hôpital.

Certaines peuvent avoir des complications graves (surtout chez les personnes âgées, les personnes qui ont une maladie chronique):

  • insuffisance respiratoire;
  • diffusion de l’infection à une grande partie du poumon, à la plèvre (l’enveloppe du poumon), voire au reste du corps;
  • aggravation d’une autre maladie.

le traitementLa prise en charge

Le diagnostic est parfois difficile

L’examen clinique permet de suspecter la pneumonie et de chercher des signes de gravité qui imposeraient votre hospitalisation. Votre médecin vous demandera de faire une radiographie des poumons et parfois un scanner pour confirmer le diagnostic. Il pourra vous prescrire une prise de sang ou une analyse d’urine.

Le traitement

Les antibiotiques sont indispensables. Ils mettent 48 à 72 heures avant d’être efficaces (baisse de la fièvre). Vous devez les prendre pendant toute la durée prescrite (de 7 à 14 jours en général), même si vous vous sentez mieux avant.

Les autres mesures

Evitez de fumer tant que vous êtes malade.
Buvez bien, surtout si la fièvre est importante.
Votre médecin pourra vous demander de faire une radiographie de contrôle après la guérison.

quelques conseilsPrévention

Pour éviter la transmission, quelques règles d’hygiène essentielles:

  • se laver les mains après s’être mouché;
  • mettre la main devant la bouche lors de la toux;
  • jeter à la poubelle les mouchoirs usagés;
  • mettre un masque jetable.

Que pouvez-vous faire pour limiter le risque de pneumopathie?

  • arrêter de fumer;
  • vous faire vacciner contre le pneumocoque selon les conseils de votre médecin (personnes fragiles...).

quand consulterConsultez votre médecin

  • si la fièvre persiste plus de 3 jours malgré le traitement ou si elle réapparaît;
  • si votre essoufflement augmente;
  • si de nouveaux signes apparaissent.

 

Rédigé par: A. Meneau / juillet 2011. Sources: Cochrane 2009, AFSSAPS 2010 et 2005, SPILF 2006, Recommandation et pratique 2005
Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Illustration: O.Roux.