• Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Vaccin contre les méningites à méningocoques

pdfPour imprimer cette fiche-patient181.43 KB

points clésLes points clés

Il existe plusieurs types de méningocoques. En Belgique, le méningocoque B est le plus souvent en cause dans les méningites. Ensuite, viennent les méningocoques C et A. Il existe un vaccin pour chacun d’eux. En Belgique, en 2016, par exemple, il y a eu environ 108 cas de méningites et septicémies.

Les signes

Le méningocoque est responsable de méningites foudroyantes qui entraînent le décès en quelques heures. Il est responsable de taux élevés de mortalité et de séquelles. Il atteint surtout les enfants et les adolescents. Plus jeune est l’enfant, plus grave est la maladie.

La vaccination

La vaccination contre le méningocoque C est efficace et sans danger. Elle n’est pas obligatoire en Belgique.
vaccin et cancer du col de l uterus

le traitementPrise en charge

  • Le vaccin conjugué contre le méningocoque C est recommandé et gratuit pour les bébés de 15 mois. Il est disponible auprès de la Communauté française pour la vaccination. Il n’est pas remboursé s’il est administré dans un autre cadre (coût en 2018 : 35 euros).
  • Le vaccin contre les méningocoques A, C, W et Y n’est pas remboursé (coût en 2018 : environ 53 euros).
  • Le vaccin contre le méningocoque B n’est pas remboursé (coût 2018: environ 87 euros)

quelques conseilsCalendrier vaccinal

Vaccins disponibles et schémas vaccinaux

  • Le vaccin contre le méningocoque C est recommandé:
    • Chez tous les nourrissons âgés de 15 mois (12 à 24 mois) en une injection unique.
    • Le vaccin peut être aussi proposé :
      - A tout enfant et adulte de moins de 24 ans révolus, en une injection unique;
      - Au nourrisson de moins de 1 an s’il a été en contact avec un cas, en 2 doses espacées d’au moins deux mois et un rappel au cours de la 2ème année de vie (espacé d’un délai d’au moins 6 mois après la 2ème dose).
  • L’utilisation du vaccin tétravalent A, C, Y, W-135 :
    • est recommandée pour les personnes sans rate ou souffrant de déficit immunitaire.
    • est recommandée pour certains voyageurs à risque (ex : séjour en Afrique subsaharienne entre fin décembre et fin juin. La vaccination (une dose) doit être alors réalisée au plus tard 10 jours avant le départ. La durée de protection conférée est de 3 à 5 ans.
    • est obligatoire pour toute personne participant au pèlerinage de La Mecque.
  • L’utilisation du vaccin contre le méningocoque B
    • Le vaccin peut être administré à partir de l’âge de 2 mois (de préférence entre 0 et 5 ans ou 15 et 19 ans) pour protéger contre les infections graves. Le vaccin entraîne souvent de la fièvre, une irritabilité et des réactions locales. Avant l’âge de 1 ans, on conseille de donner du paracétamol à l’enfant.
    • La vaccination est aussi recommandée quelque soit l’âge pour les personnes à risque d’infection grave (absence de rate, drépanocytose, déficit immunitaire...).

quand consulterPour tout renseignement, contactez-votre médecin

Rédaction : Dr M Sustersic, août 2010. Mise à jour, adaptation : Comité de lecture de la SSMG, Dr M Sustersic, mars 2018. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Relecture : Pr JP Stahl ; Dr S Allergret; Dr F Dalmon; Dr A Grand, Dr J Vanderstraeten. Sources : Avis n°9125 du Conseil Supérieur de la Santé 2017. www.ebmpraticenet.be consulté en mars 2018. Illustration : O Roux.