• La violence psychologique
  • Mutualité Chrétienne
  • Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Invagination, intussuception, iléus

Si l'on vous dit "intussusception", vous pensez à quoi?

Peut-être à une caractéristique psychologique, une sorte de mélange d'intuition et de susceptibilité? Eh bien, non! L'intussusception a pour origine les mots latins "intus", en dedans, et "suscipere", prendre sur soi, recevoir. Mais encore?
On utilise le mot pour décrire un certain type d'absorption au niveau cellulaire.
Et aussi - sinon ce serait trop simple - pour évoquer un phénomène particulier au niveau intestinal: l'introduction d'une portion d'intestin grêle dans la portion qui lui fait suite. En fait, la première portion se retrouve engainée dans la deuxième et donne une image évoquant un doigt de gant.
On appelle aussi ce phénomène invagination, du latin "in", dans, et de "vagina", la gaine. Ce sont les nourrissons, âgés le plus souvent de 4 à 9 mois, qui peuvent en être atteints. Ils souffrent alors de douleurs abdominales, entrecoupées de périodes d'accalmie. Autrement dit, ils pleurent par épisodes. De plus, ils refusent de s'alimenter, ils vomissent, et leurs selles contiennent parfois du sang.
Ce n'est pas tout: cet état peut également mener à une occlusion intestinale (du latin "occludere", fermer). A ce moment-là survient un arrêt du cours des matières et des gaz contenus dans l'intestin. Inutile de préciser qu'il faut alors agir sans tarder.

L'occlusion est aussi appelée iléus, du mot grec "eilein", qui signifie tourner.  Pourquoi évoquer le verbe tourner dans une occlusion, alors que justement plus rien ne bouge? Parce que lors de cette affection, les anses intestinales sont parfois enroulées les unes autour des autres.

Mise à jour le 29/01/2013