• Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Le cancer de l'intestin
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Mutualité Chrétienne
  • La violence psychologique
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Prématurité: un accouchement trop précoce

Certains bébés sont trop pressés de naître... Un enfant prématuré vient au monde avant 37 semaines de grossesse (8 mois) plutôt qu'à 40 ou 41 semaines, durée "normale" de gestation. 

prematureLire notre résumé.

Loin d'être rares, ces naissances concernent près de 8 % des cas en Belgique francophone.

Chez ces bébés nés "avant terme", certains organes peuvent encore être immatures.

Les progrès médicaux ont permis de largement améliorer la survie de ces nourrissons, mais les risques de séquelles, parfois à vie, et de complications restent présents.
Ils augmentent en fonction du stade de la prématurité : 
- très grande (moins de 28 semaines). Ces bébés pèsent généralement moins de 1000 grammes;

- grande (de 28 à 32 semaines). Ces bébés pèsent généralement moins de 2000 grammes;
-  moyenne à tardive (de 33 à 36 semaines),. C'est le stade le plus fréquemment rencontré.

Il importe donc de tout mettre en oeuvre pour éviter la prématurité, par exemple en respectant le rythme des consultations prénatales.

Bon à savoir : En-dessous de 22 semaines de grossesse, un foetus n'est pas viable. A ce stade, on parle de fausse couche.

Des signes à ne pas négliger

Au cours d'une grossesse normale, des contractions faibles et irréguilières surviennent fréquemment.

En cas de doute sur l'aspect "normal" du déroulement de la grossesse ou lorsque les manifestations suivantes surviennent, il est conseillé d'alerter rapidement le médecin :

  • sensation de durcissement de l'utérus et/ou contractions régulières et fréquentes (moins de 10 minutes d'intervalle). Elles ne disparaissent pas au repos;
  • les contractions sont douloureuses (sensation de pression et/ou des crampes abdominales) et  la douleur persiste 20 secondes au moins;
  • changements de quantité ou de type des pertes vaginales, ou saignements;
  • pertes de liquide, en goutte ou en jet.

Certaines femmes ressentent ces symptômes de manière évidente. Pour d'autres, les signes sont plus diffus ou plus difficiles à interpréter.

Parfois, aucun signe préalable ne prévient de l'imminence d'un accouchement prématuré.

Bon à savoir : On parle de "fausses contractions" pour désigner des crampes qui disparaissent au repos et ne sont accompagnées ni de saignements ni de pertes vaginales. Elles ne présentent pas de danger de prématurité.

Attention : En cas de fièvre pendant la grossesse, consultez votre médecin. Et évitez l'automédication.

les facteurs de risque de prématurité

L'origine d'une naissance prématurée reste souvent inexpliquée.

Un accouchement prématuré peut parfois être causé par des saignements utérins, une infection, une inflammation, une rupture prématurée des membranes (la poche des eaux), des anomalies de l'utérus ou du placenta ou, encore, une augmentation de la tension artérielle, un diabète ou une pré-éclampsie (une hypertension associée à un excès d'une protéine dans les urines). 

Par ailleurs, la prématurité est liée à certains facteurs de risques:

  • Les femmes qui attendent des jumeaux (ou des triplés, voire plus) sont davantage à risque et font l'objet d'un suivi particulier.
    C'est le cas également lorsqu'une femme a déjà eu un enfant prématuré ou vécu plusieurs fausse-couches.
  • La prématurité concerne davantage les grossesses chez les femmes les plus jeunes (à moins de 18 ans) et les plus âgées (plus de 35 ans), ainsi que les grossesses  découlant d'une procréation médicalement assistée.
  • Le mode de vie de la femme intervient également. Cela concerne le tabagisme, des situations sociales, professionnelles ou familiales difficiles (sources d'une fatigue excessive), l'obligation de travailler debout durant de longues heures ou de longs et pénibles trajets quotidiens. La survenue d'événements stressants peut s'y ajouter.

Dans certains cas, l'interruption de la grossesse découle d'une décision médicale, parce que le bébé et/ou la mère sont en danger.

Attention : Fumer pendant la grossesse augmente les risques de prématurité: plus une femme a fumé pendant sa grossesse, plus elle présente un risque d'avoir un enfant né avant terme. 

Bon à savoir : Les rapports sexuels pendant la grossesse n'influencent pas la prématurité.

Des réactions médicales adaptées

Lorsqu'une naissance prématurée semble probable ou impossible à éviter, différentes mesures tentent de la retarder ou d'en limiter les risques.

  • Dans certains cas, de manière précoce, un cerclage du col de l'utérus est effectué afin de prévenir l'ouverture du col.
    Des traitements peuvent être prescrits de manière préventive, notamment des médicaments destinés à relâcher les muscles utérins et à stopper les contractions. Les traitements - associés à du repos-, nécessitent parfois une hospitalisation.
  • Afin de prévenir des complications chez l'enfant, des médicaments à base de cortisone peuvent être administrés afin d'accélérer la maturation de certaines fonctions ou organes, comme les poumons.

Bon à savoir : un nouveau-né prématuré (grande ou très grande prématurité) est toujours placé dans une "couveuse", qui lui procure un milieu protégé pendant quelques semaines. Les infections, la détresse respiratoire et des complications neurologiques sont les causes principales de décès des nouveau-nés prématurés. Heureusement, la prise en charge de ces bébés et les soins ont énormément progressé.

♦ Un accouchement est prématuré lorsqu'il survient avant 37 semaines de grossesse. Les conséquences pour le nouveau-né sont d'autant plus grandes que l'accouchement survient plus tôt.
♦ Toute grossesse doit être suivie régulièrement. Les femmes qui présentent des facteurs de risque d'accouchement prématuré bénéficient d'un suivi particulier. 
♦ Une consultation immédiate du médecin est conseillée en présence de signes inhabituels (comme des contractions régulières et fréquentes, à moins de 10 minutes d'intervalle)
♦ Fumer est un facteur de risque important: il est recommandé à une femme enceinte d'arrêter totalement le tabac (et l'alcool aussi). 
♦ Les bébés nés prématurément (surtout ceux nés avant la 32ème semaine) doivent séjourner après la naissance en couveuse. 

Photo © Fanfo - Fotolia.com

Mis à jour le 18/02/2015

Références
- Dossier spécial: La prématurité. ONE/BMM
- Menace d'accouchement prématuré. Article ID: ebm00560(026.020) www.ebmpracticenet.be. Site réservé aux médecins.