• Mutualité Chrétienne
  • Le cancer de l'intestin
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • La violence psychologique

Parasites intestinaux

On n'y pense pas toujours, ou pas forcément, mais les enfants (et les adultes) peuvent être contaminés par des parasites qui colonisent leur intestin.

parasitesintLire notre résumé.

Dans les pays occidentaux, l'infection parasitaire la plus habituelle est  due à des oxyures.
L'oxyorose se manifeste par la présence de petits vers blancs dans les selles (et parfois près de l'anus).

Un ténia (ou ver solitaire) peut également être à origine d'une parasitose intestinale.
Plus rarement encore, des ascaris sont en cause.
Dans d'autres régions du monde, d'autres parasites sont plus courants.

Ces infections sont en général bénignes, mais gênantes.
De plus, elles peuvent se transmettre à tout l'entourage de la personne concernée.
Les parasites doivent donc être traités chez toutes les personnes susceptibles d'avoir été contaminées.

Bon à savoir : Chez les enfants, les infections parasitaires sont fréquentes.

Les parasites fauteurs de troubles

Les vers intestinaux et autres parasites se transmettent essentiellement par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés et souillés.

Deux des trois types de ténias existants sont transmis respectivement par du boeuf et du porc, infectés et mal cuits.

Une auto-infection se produit également lorsqu'une personne porte ses mains souillées (après grattage, par exemple) à la bouche, ingérant ainsi le parasite.

Bon à savoir : Les contrôles vétérinaires dans les abattoirs ont permis de réduire les infections dus aux ténias, en repérant et en écartant les viandes contaminées.

Oxyures: le règne des démangeaisons

De l'intestin, les oxyures femelles fécondées migrent le soir et la nuit vers l'anus et y pondent leurs oeufs.
Des petits vers blancs deviennent souvent visibles dans l'anus ou à la surface des selles. Généralement, ces vers provoquent un prurit anal, c'est-à-dire des démangeaisons et l'envie de se gratter.
Chez les fillettes, la vulve peut également être touchée.
L'enfant est parfois agité, avec un sommeil troublé.
A défaut d'avoir visualisé les vers, le diagnostic d'une oxyurose peut être confirmé par un contrôle d'un adhésif qui a été collé sur la région anale.

Dans le cas des ténias, les parasites ne suscitent souvent aucun signe.
Mais, à défaut de traitement, des douleurs abdominales finissent généralement par apparaître ou des nausées, une perte de l'appétit. 
Les anneaux (ou les oeufs) des parasites adultes sont souvent détectables dans les selles.

Dans des cas rares, l'une des types de ténia parvient à pénétrer dans les tissus de la personne infectée et à provoquer une cysticérose humaine. Cette maladie grave est capable d'entraîner des complications, avec des troubles neurologiques et/ou ophtalmiques.

Les ascaridioses provoquent des symptômes digestifs, comprenant par exemple douleurs, nausées et pertes d'appétit.

Tous traités !

Le traitement d'une parasitose est généralement efficace; il repose sur des médicaments et des mesures d'hygiène.

Votre médecin généraliste proposera la prise d'un médicament antiparasitaire efficace (un "vermifuge"), sous forme de comprimé ou de sirop. Il doit être administré à la personne et dans certains cas à tous ses proches, puisqu'ils sont susceptibles d'avoir été contaminés. 
Un laxatif est parfois conseillé, afin d'aider à l'élimination de tous les oeufs.

En cas d'infection par oxyure, toute la famille peut être traitée en une fois, au même moment. Le traitement médicamenteux doit  être répété de 15 à 20 jours plus tard, afin d'éradiquer les oeufs localisés en dehors de l'intestin, comme par exemple sous les ongles (suite au grattage). D'autre part, des mesures d'hygiène doivent accompagner la prise du médicament. Il faut couper courts les ongles de l'enfant (afin qu'en cas de grattage, des oeufs ne survivent pas sous ses ongles), s'abstenir des grattages, changer et laver les draps, les affaires de toilettes, les pyjamas de toute la famille. Le jour du traitement, il est également conseillé de passer l'aspirateur pour éviter que des oeufs, tombés par terre, continuent à y survivre et puissent infecter, à nouveau, les personnes à proximité. 
Un lavage régulier des mains - spécialement avant de passer à table- est également une "bonne habitude" à instaurer définitivement dans l'éducation de l'enfant. 
Sans un suivi strict de l'ensemble de ces mesures, l'infection risque de récidiver, parfois fréquemment.

Feu vert : Pour prévenir les infections par les ténias, une cuisson rigoureuse de la viande de porc et de boeuf est recommandée.

Bon à savoir : La guérison est plus rapide quand on traite de manière précoce les vers intestinaux, avant qu'ils aient le temps de se multiplier.

♦ Les parasites de l'intestin le plus souvent rencontrés sont les oxyures. Ce sont des petits vers blancs. Il faut y penser lorsqu'un enfant se gratte la région de l'anus. 
♦ Le ver solitaire est un autre parasite de l'intestin. Pour éviter ce parasite, on conseille de bien cuire la viande de porc et de boeuf. 
♦ Des médicaments permettent de tuer les parasites de l'intestin. Mais des mesures d'hygiène doivent aussi être appliquées, pour éviter une réchute. 

Photo© Sergiy Bykhunenko - Fotolia.com

Mise à jour le 20/2/2014

Index des maladies :