Votre généraliste vous informe et vous conseille
Votre généraliste vous informe et vous conseille

Au cœur de l’actualité santé depuis plusieurs semaines, la variole du singe (« Monkeypox ») suscite de nombreuses interrogations. Que sait-on sur cette maladie ? Quelles sont les recommandations actuelles ? Mongeneraliste fait le point :

  • Modes de transmission : contacts physiques rapprochés (peau à peau ou via les muqueuses/boutons/croûtes) avec une personne contaminée, contacts avec des objets ou surfaces contaminées, gouttelettes (postillons, éternuements) lors de longs contacts face à face.

 

  • Symptômes : éruptions cutanées avec des lésions, maux de tête, douleurs musculaires, fièvre, fatigue, gonflement de ganglions. À noter que les symptômes peuvent apparaître en 5 et 21 jours après une exposition : pour prévenir la maladie et protéger votre entourage, adoptez les bons réflexes. Il est ainsi conseillé de bien se laver les mains, rester chez soi lorsqu’on est malade, utiliser des préservatifs lors de rapports sexuels. En cas de symptômes votre médecin pourra vous orienter, éventuellement vous faire tester dans les hôpitaux et centres de référence en Wallonie et à Bruxelles (liste consultable ici ).

 

  • Vaccination :
    La vaccination post-exposition est possible dans deux situations. Soit en cas de contact à très haut risque (relation sexuelle, contact peau à peau prolongé avec une personne infectée) il y a moins de 4 jours, soit pour les personnes immuno-déprimées ayant eu un contact à haut risque dans les 14 jours précédents.
    La vaccination préventive a commencé le 8 aout en Belgique. La priorité est donnée à certaines catégories de personnes.
    Le vaccin proposé est celui de la variole, maladie pour laquelle la vaccination était obligatoire en Belgique jusque 1976 ; la vaccination est gratuite pour les personnes concernées.


Sources à consulter : 

Société Scientifique de Médecine Générale : « Variole du singe : détection des symptômes et vaccination« , www.ssmg.be
Sciensano : info-fiche pour patients
Article publié sur le site Exaequo.be
Téléchargez le flyer de l’AVI

image_pdfTélécharger en PDFimage_printImprimer

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email