• Mutualité Chrétienne
  • Pensez à vous faire vaccinner
  • Solidaris – Mutualité Socialiste
  • La violence psychologique
  • Le cancer de l'intestin
  • Mutualité Chrétienne
  • Solidaris – Mutualité Socialiste

Psittacose: une maladie d'oiseau

Perroquets, perruches, canaris, pigeons, canards, poulets, dindons, aigrettes, goélands... La bactérie Chlamydia psittaci est capable d'infecter de très nombreuses espèces d'oiseaux, qu'ils soient sauvages, d'élevage ou de compagnie.

psittacoseLire notre résumé.

A leur tour, ces derniers peuvent contaminer les hommes: on parle alors de psittacose (ou de maladie des perroquets) ou d'ornithose.

Souvent bénigne, cette infection peut se traduire sous forme de symptômes ressemblant à ceux de la grippe. Mais elle risque aussi de mener à une pneumonie, parfois sévère, et dont les complications risquent d'être redoutables.

Bon à savoir : Relativement rare, la psittacose survient en toutes saisons. Elle peut toucher des personnes de tout âge, enfants compris.

La transmission de la psittacose

Les oiseaux infectés excrètent la bactérie dans leurs déjections, tout particulièrement lorsqu'ils sont en situation de stress (surpeuplement, transports...).
Entre eux, la contamination se déroule surtout par voie respiratoire.

Il en va de même pour les hommes qui inhalent les poussières, les fientes ou les plumes contaminées. La morsure d'un oiseau infecté peut également être à l'origine d'une transmission chez l'homme. La contamination d'homme à homme (par des gouttelettes ou des crachats infectés) est exceptionnelle.

La psittacose ne se transmet jamais par l'alimentation. Manger de la volaille ne présente donc aucun risque à ce niveau-là.

Feu orange : Les personnes qui travaillent ou sont en contact avec les oiseaux (élevages, animaleries, usines de transformation de volailles, vétérinaires...) sont davantage à risque d'être contaminées.

Des signes trompeurs

Chez les oiseaux comme les perroquets et les perruches, la maladie provoque des signes visibles, comme une somnolence, des tremblements, une perte de poids, une gêne respiratoires ou des diarrhées.
Chez d'autres, comme les volailles et, spécialement, les canards, l'infection peut rester invisible et latente de quelques semaines à quelques mois.

Dans les deux cas de figure, lorsqu'elle est transmise à l'homme, la maladie provoque une période d'incubation de 5 jours à 3 semaines.
Le début des symptômes est parfois brutal. Ils peuvent comprendre de la fièvre, des frissons, un malaise général, une perte d'appétit, des douleurs musculaires, des maux de tête, une intolérance anormale à la lumière, des diarrhées, des vomissements.
La température augmente progressivement puis une toux, d'abord sèche, apparaît.

Face à ces signes, qui peuvent être confondus avec ceux d'autres maladies, ce qui complique la pose du diagnostic, il est important de signaler au médecin que l'on a été au contact d'oiseaux ou que l'on travaille dans leur proximité.

Une radiographie des poumons et des tests sur des prélèvements de la gorge ou sur le sérum du sang peuvent donner des indications utiles au diagnostic.

Dans les cas graves, mais rares, il arrive que les atteintes pulmonaires gagnent d'autres organes comme le cerveau ou le coeur, avec un risque d'encéphalite et de myocardite.

Même dans des cas bénins, la fièvre persiste parfois 3 semaines ou davantage.

Prévenir et guérir la psittacose

Dans les élevages, une bonne alimentation, un système d'aération adéquat, un nettoyage quotidien des cages ou des volières, et un espace suffisant aident à prévenir la maladie. Lorsque des oiseaux sont infectés, ils doivent absolument être isolés des autres et placés dans des endroits bien ventilés.

Le personnel amené à travailler au contact d'oiseaux peut se protéger avec des vêtements adéquats : gants, bonnet, protection pour les yeux.

Un lavage des mains s'impose après toute manipulation des oiseaux ou tout nettoyage de leur espace de vie.

Chez l'homme, la maladie répond très bien à un antibiotique : généralement, la fièvre et les autres symptômes sont contrôlés dans les 48 à 72 heures. Le traitement par antibiotique doit être poursuivi jusqu'au terme prescrit par le médecin généraliste.
Les complications possibles font l'objet de traitements adaptés. Une période d'isolement peut être recommandée. 

♦ La psittacose (ou ornithose) est une infection transmise par des oiseaux infectés.
♦ Les signes de la maladie ressemblent à ceux d'une grippe.
♦ Une bactérie est responsable de cette infection; le traitement repose sur la prise d'un antibiotique.

Photo © ekarin - Fotolia.com

Mis à jour le 18/08/2014

Index des maladies :